lundi 27 mai 2019
Les neuf artistes annoncés présentés par neuf clips.
Questions à...
A l’issue d’une saison régulière historique en Jeep Elite avec la 3ème place au classement pour la JDA Dijon Basket et à l’approche du premier tour des playoffs, l’entraîneur Laurent Legname fait le point avec Infos-Dijon sur la réussite de son équipe ainsi que ses forces pour poursuivre l’aventure. Entretien.
> Ecouter, lire, voir > Ecouter, lire, voir

SAISON LYRIQUE : Les Boréades de Rameau à l'Opéra de Dijon

21/02/2019 11:21Imprimer l’article
Quatre représentations de cette nouvelle coproduction dijonnaise sont au programme fin mars.
Après le succès de la recréation de l’opéra La Finta Pazza au Grand Théâtre début février, l’opéra de Dijon propose un nouveau temps fort de cette saison lyrique 2018/2019 : Les Boréades de Rameau.
Il s’agit d’une nouvelle production de l’Opéra de Dijon en coproduction avec le Komische Oper de Berlin. La mise en scène est confiée à Barrie Kosky, et la direction musicale à Emmanuelle Haïm (et le Concert d’Astrée ensemble et artistes associés à l’Opéra de Dijon.)
Les représentations auront lieu les vendredi 22 mars à 20h, dimanche 24 à 15h, mardi 26 à 20h et jeudi 28 à 20h.

Une véritable bombe qui attaque de manière frontale tous les fondements des pouvoirs autoritaires


«C’est la liberté qu’il faut que l’on aime / Le bien suprême, c’est la liberté !» : Toutes Les Boréades, ultime opéra de Jean-Philippe Rameau, semblent s’inscrire ainsi sous le frontispice de ces paroles du deuxième acte. Liberté d’aimer pour une femme qui se refuse aux partis qu’on lui impose, liberté politique d’un individu qui s’insurge contre les privilèges arbitraires d’une classe et démontre que la noblesse est une question de vertu et non de sang. Suprême liberté aussi de composer : à 80 ans, Rameau continue de s’affranchir des codes du genre, offrant une œuvre d’une unité magistrale, pleine de fraîcheur et de surprises, libérant la palette de l’orchestre plus encore qu’auparavant, dans une fluidité et un naturel confondant.
Les Boréades sont une véritable bombe qui attaque de manière frontale tous les fondements des pouvoirs autoritaires, ceux de 1764 comme ceux d’aujourd’hui, une œuvre séminale et unique, qui enjambe les siècles comme un impérissable chef-d’œuvre.
Pour cet opéra révolutionnaire et inclassable, Emmanuelle Haïm et le Concert d’Astrée retrouvent Barrie Kosky, l’enfant terrible de la mise en scène (Castor & Pollux à Dijon en 2014) et s’entourent d’une distribution de la plus haute volée.

Laurent Joyeux, directeur général et artistique de l’Opéra de Dijon :


«Le titre, Les Boréades, s’est rapidement imposé comme un passage obligé pour faire découvrir tout le génie du compositeur dijonnais. Rarement donné en France, il fallait trouver l’artiste à même de relever le défi que représente la mise en scène de cette grande tragédie lyrique. L’expérience de la production de Castor et Pollux en 2014, qui a vu la présentation pour la première fois en France du travail de Barrie Kosky, a permis la rencontre artistique et humaine entre le directeur de la Komische Oper de Berlin et Emmanuelle Haïm. Fort de cette rencontre, c’est assez naturellement que nous décidâmes de présenter cet ouvrage aux premières dates communes disponibles entre les deux artistes, cinq ans plus tard, en mars 2019. (…) Le travail en coproduction avec le Komische Oper de Berlin permet non seulement de monter cet ouvrage à Dijon mais de s’assurer qu’il sera présenté dans un second temps à Berlin et sans doute dans d’autres capitales européennes».

Dans cette œuvre, Rameau s’affranchit des codes du genre, offre une œuvre d’une unité magistrale, pleine de fraîcheur et de surprises, libérant la palette de l’orchestre plus encore qu’auparavant, dans une fluidité et un naturel confondant.


Les Boréades :


CRÉÉ au festival d’Aix en Provence le 21 juillet 1982
SPECTACLE EN FRANÇAIS SURTITRÉ
NOUVELLE PRODUCTION DE L’OPÉRA DE DIJON

MUSIQUE Jean-Philippe Rameau
LIVRET Louis de Cahusac
ORCHESTRE ET CHŒUR DU CONCERT D’ASTRÉE
DIRECTION MUSICALE Emmanuelle Haïm

MISE EN SCÈNE Barrie Kosky
ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE David Merz
DÉCORS ET COSTUMES Katrin Lea Tag
LUMIÈRES Franck Évin
CHORÉGRAPHIE Otto Pichler
ASSISTANT DÉCORS Victor Labarthe d’Arnoux

AVEC LE MÉCÉNAT du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne


Infos pratiques :


À l’Auditorium :
- vendredi 22 à 20h00
- dimanche 24 à 15h00
- mardi 26 à 20h00
- jeudi 28 à 20h00

Tarif Opéra :
De 5,50€ à 65€

Durée :
3h environ entracte compris

- ATELIER ENFANTS dim 24 15h
- RENCONTRE avec les artistes dim 24 18h30

Cliquez ici pour tout savoir et/ou réserver vos places