mardi 24 octobre 2017
Questions à...
Un an après son élection, le premier secrétaire de la section PS de Dijon revient sur l'année écoulée et parle de l'avenir dans une longue interview accordée à Infos-Dijon : l'échec du PS aux élections présidentielles et législatives, le processus de refondation du parti, la concurrence de La France Insoumise, la politique de La République en Marche, ou encore la mairie de Dijon… Tous les sujets sont abordés, sans langue de bois.
> Faits-Divers > En Côte-d'Or

DIJON : Après six banderoles volées, l'amicale des donneurs de sang est en colère

08/10/2017 18:20Imprimer l’article
A 180 euros par banderole, la facture commence à être lourde pour l'amicale.
Trois banderoles en septembre, trois autres déjà durant les trois dernières années. Pardonnez le mauvais jeu de mot, mais l'amicale des donneurs de sang commence à se faire un sang d'encre. D'abord parce que la facture monte, comme l'explique Marcel Pasteur, l'un des bénévoles historiques de l'association : «cela coûte à l'amicale 180 euros par banderole volée. On vient de dépasser les 1000 euros de préjudice. Pour une petite association comme nous, ce n'est pas rien».
Les banderoles ont été détachées de grilles boulevard Pascal, rue du 26e Dragon, rue Sambin, rue Albert 1er et dans le quartier des Bourroches. Bref, un peu partout.

Ces banderoles sont celles de 4 mètres par 60 centimètres qui servent à annoncer les collectes. «Elles ont le logo de l'amicale, celui de la Ville, et font la promotion des collectes avec des textes en lettre détachables. Evidemment, elles ne sont pas utilisées pour recouvrir des piles de bois…» A l'amicale, on a bien une petite idée de ce que font les coleurs avec, sans pour autant pouvoir le prouver pour l'instant. «A chaque fois, il y avait une manifestation quelques jours après le vol» assure une bénévole qui préfère garder l'anonymat.

La présidente a donc déposé plainte ce jeudi 5 octobre au commissariat de Dijon. «C'est vraiment désolant car ces banderoles sont utiles pour une bonne œuvre, ce n'est pas une affiche commerciale» conclut Marcel Pasteur.
N.R.

Le modèle de banderole :



Marcel Pasteur