mardi 23 mai 2017
Questions à...
Dans une interview accordée à infos-dijon, la présidente de la Région Bourgogne - Franche-Comté donne sa vision de la future métropole dijonnaise et relève notamment, «il n’y a surtout pas un problème de concurrence entre la région et la future métropole».
> Faits-Divers > En Côte-d'Or

LEGISLATIVES 2017 : Pascal Grappin et l'UDI 21 demandent le retrait des candidatures de Ludovic Bonnot et à Virginie Vairelles-Voisin

15/03/2017 21:51Imprimer l’article
Communiqué de presse :

L’accord d’union de la droite et du centre entre les Républicains et l’UDI a été officialisé ce mardi par les signatures de François Fillon et de Jean-Christophe Lagarde.
J’appelle tous les membres de l’UDI à s’engager dans la campagne de François Fillon qui porte un projet pour le redressement de notre pays auquel nous contribuons.
Je sais combien, à la fois les résultats de la primaire des 20 et 27 novembre 2016 et les mois de campagne que nous venons de vivre, ont perturbé bon nombre d’entre nous comme bon nombre de françaises et de français.
J’entends les remarques et les doléances, je comprends les profonds regrets, j’accepte jusqu’à la colère de certains, mais je sais qu’il n’existe pas un autre chemin que celui tracé  par François Fillon.

C’est pourquoi nous le soutenons avec responsabilité. François Fillon est le choix de la raison.
Cet accord fixe également le cadre des prochaines élections législatives et arrête la liste des candidatures d’union qui seront soutenues par le parti les Républicains et par l’UDI.
En Côte d’Or nous présenterons dans les cinq circonscriptions une candidature d’union.
- Anne Erschens (LR) dans la 1ière
- Rémi Delatte (LR) dans la 2ième
- Pascale Caravel-Fauguet (LR) dans la 3ième
- Charles Barrière (UDI) dans la 4ième
- Alain Suguenot (LR) dans la 5ième
 
Les candidatures de Ludovic Bonnot (UDI) dans la 1ière et de Virginie Vairelles-Voisin (UDI) dans la 3ième n’ont pas été retenues lors de la négociation de l’accord. Nous pouvons le regretter, mais les investitures pour les élections législatives relèvent de nos instances nationales et doivent être respectées. Je demande donc à Ludovic Bonnot et à Virginie Vairelles-Voisin d’annoncer le retrait de leur candidature et d’apporter tout leur soutien à Anne Erschens et à Pascale Caravel-Fauguet.
Plus que jamais l’union de la droite et du centre est une obligation, elle est voulue par une grande majorité des françaises et des français, nous ne pouvons pas les décevoir, nous nous devons de répondre présent dans l’intérêt de notre pays.
 
                                                                                          
Pascal GRAPPIN
Président de l’UDI 21