samedi 24 août 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> France > France

GILETS JAUNES : Les aides aux commerçants seront augmentées

17/05/2019 13:25Imprimer l’article
La dotation passe de 3 à 5,5 millions d’euros pour 34 centres-villes retenus se trouvant dans 11 régions françaises. Dont Dijon.
Communiqué de Presse de l’association nationale Commerçants et Artisans des Métropoles de France :

L’Etat vient d’annoncer que l’enveloppe initiale du Plan de Revitalisation des centres-villes sera augmentée. La dotation passe de 3 à 5,5 millions d’euros pour 34 centres-villes retenus se trouvant dans 11 régions françaises. La CAMF (Commerçants et Artisans des Métropoles de France) se félicite d’avoir été entendue par Bercy et du travail accompli.
Depuis le 18 janvier, un collectif d’associations de commerçants des villes de France (Dijon, Nantes, Rennes, Toulouse, Saint Etienne, le Mans, Lyon, Rouen, Bordeaux) a uni ses forces face à une situation exceptionnelle. Il a décidé de travailler de façon coordonnée pour interpeller le gouvernement sur la situation dramatique et faire part des difficultés financières de l’ensemble de la profession au Ministère de l’Economie et des Finances.
À la suite de courriers, le collectif des associations de commerçants des métropoles de France a été reçu à maintes reprises par Madame Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie et des Finances et par Monsieur Olivier Dussopt, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des Comptes publics.

Au fil de ces rencontres, cinq au total, il est apparu évident que le collectif devait créer une entité juridique afin d’avoir toute légitimité pour parler d’une seule voix aux pouvoirs publics. La CAMF, en véritable expert de proximité a permis d’avancer intelligemment sur ces questions épineuses que sont les indemnisations des commerçants, la revitalisation des centres-villes ou encore la sécurité des salariés.
C’est lors de la dernière réunion à Bercy, le 24 avril, que la CAMF a interpellé Madame Agnès
Pannier-Runacher sur l’obligation d’augmenter l’enveloppe du Plan de Revitalisation ainsi que l’exonération des charges plus particulièrement une remise des impôts directs.
Fort de son expertise, la CAMF a été entendue sur ces deux points et s’attèle déjà à la mise en œuvre de ce Plan.
Reconnue comme interlocutrice incontournable par les pouvoirs publics, sa prochaine audition au Sénat le 22 mai démontre, à nouveau, toute sa légitimité.

Le plan de relance concernant Dijon a été élaboré en totale collaboration par la Ville et Shop In Dijon. Trois axes principaux ont été ciblés : communication, animation et accessibilité (gratuité) du stationnement. Les équipes municipales et celles de Shop In Dijon sont à pied d’œuvre pour sa mise en place.
Je remercie l’Etat de son écoute dans nos négociations et de la dotation de 285 000 euros faite à Dijon. Mais pour un plan de relance de 814 000 euros, cette somme reste insuffisante.
Je croyais que l’abondement supplémentaire obtenu lors de notre dernière entrevue à Bercy avec les Ministres servirait à doter davantage les villes plus fortement impactées, comme Dijon, et non certaines villes plus petites dans lesquelles les mouvements Gilets Jaunes ont été moindres et surtout positionnés sur les ronds-points et non les centres-villes, ce qui est le cas dans notre région.