mardi 30 mai 2017
Questions à...
Dans une interview accordée à infos-dijon, la présidente de la Région Bourgogne - Franche-Comté donne sa vision de la future métropole dijonnaise et relève notamment, «il n’y a surtout pas un problème de concurrence entre la région et la future métropole».
> LEGISLATIVES > ELECTIONS LEGISLATIVES

LEGISLATIVES : «En Marche» veut éviter les contrefaçons et met les points sur les i

19/05/2017 20:19Imprimer l’article
La coordination de campagne du mouvement En Marche précise que «seuls les candidats titulaires et suppléants de la République En Marche incarnent la majorité présidentielle».
Communiqué de la coordination de la campagne des législatives d'En Marche :

Il n’y a d’en marche qu’En Marche !


Afin d’éviter toute contrefaçon et au contraire de certaines déclarations récentes, République En Marche Côte- tient à apporter les précisions suivantes :

Seuls les candidats titulaires et suppléants de la République En Marche incarnent la majorité présidentielle, puisqu’il ne s’agit pas simplement de soutenir le Président mais de défendre l’intégralité de son programme.

Comme l’a rappelé Emmanuel Macron, il n’y aura pas de négociation d’appareils pour modifier les propositions clairement défendues par nos candidats devant les électeurs.

Par ailleurs, Emmanuel Debost en choisissant de se présenter comme suppléant de la candidate socialiste de la 1ère circonscription, a de ce fait signifié sa rupture avec le mouvement et ne peut s’en réclamer.

Pour la coordination de la campagne des Législatives, Claude Patriat