mardi 20 août 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Médias > Médias

Dijon sur le podium de L’Express des villes où il fait bon vivre et travailler

09/01/2017 15:01Imprimer l’article
La municipalité se réjouit des bons résultats obtenus dans le classement de l'hebdomadaire, qui sacre la cité des ducs pour tout le quart nord-est de la France.
Communiqué de la Ville de Dijon :

Soucieux de guider les Parisiens désireux de quitter la capitale vers une ville où il fait bon vivre et travailler, le magazine L’Express publie, sur la base de critères incontestables, un palmarès dans lequel Dijon s’illustre par ses résultats.

Le palmarès des villes de France où il fait bon vivre et travailler confirme à la fois le haut niveau de qualité de vie et la forte attractivité de Dijon. Pour tout le quart nord-est de la France, la capitale de la Bourgogne-Franche-Comté se hisse à la première place des villes où il fait bon vivre et à la deuxième place, après Lille, des villes où il fait bon travailler (sur 29 villes). À l’échelle de la France tout entière, Dijon est la seule ville qui figure sur les deux podiums.

Dans son article, l’hebdomadaire précise que « Dijon, qui trône en tête de ce classement, dispose des atouts commerciaux, culturels, médicaux et universitaires d’une grande capitale régionale ». L’Express cite également en exemple le réseau de transports en commun du Grand Dijon, relève le bon niveau de sécurité dans la ville, chiffres officiels à l’appui, et souligne les performances de Dijon dans le domaine de l’emploi (taux de chômage contenu sous la barre des 9 %, bonne insertion professionnelle des jeunes).

S’illustrant de belle manière face à des agglomérations de taille supérieure ou comparable (Lille, Strasbourg, Nancy, Metz, Mulhouse, Reims...), Dijon se voit ainsi confortée dans son rôle de métropole régionale. Ce classement récompense la stratégie de développement mise en œuvre depuis 2001 : doter Dijon des équipements structurants dignes d’une capitale régionale, faire d’elle une référence écologique en France, apporter un soutien actif au développement des entreprises et de l’emploi, engager des grands projets ambitieux pour l’agglomération tout en préservant son haut niveau de qualité de vie.

Photos Nicolas Richoffer