mercredi 19 juin 2019
Les conditions météorologiques actuelles sont favorables à la pollinisation des graminées, espèce fortement allergisante, explique Atmo.
Questions à...
A l’issue d’une saison régulière historique en Jeep Elite avec la 3ème place au classement pour la JDA Dijon Basket et à l’approche du premier tour des playoffs, l’entraîneur Laurent Legname fait le point avec Infos-Dijon sur la réussite de son équipe ainsi que ses forces pour poursuivre l’aventure. Entretien.
> Médias > Médias

MEDIAS : K6FM va pouvoir étendre sa diffusion en Bourgogne

23/05/2019 16:00Imprimer l’article
K6FM «est fière, après onze années de mono-fréquence, de pouvoir enfin penser à son développement territorial».
K6FM présentait hier soir le DAB+ à ses partenaires, clients et amis, en présence de la Secrétaire Générale du CTA Dijon, Amandine Ménigoz. Coïncidence, les résultats de l’appel aux candidatures en DAB+ lancé en juillet 2018 par le CSA sont tombés une heure avant.

Et bonne nouvelle, après de nombreuses tentatives en FM, K6FM a enfin obtenu le droit de se développer en remportant deux fréquences numériques terrestres :

- La première sur l’allotissement Dijon Local qui permettra de dupliquer intégralement le programme actuel, dès 2020.

- La seconde sur l’allotissement «Dijon étendu» couvrant les départements de Saône-et-Loire, Côte d’Or et Haute-Marne. Ce qui offrira à terme, en 2024, une zone de diffusion de plus de 1 110 000 habitants. Avec les villes de Beaune, Chalon sur Saône, Tournus, Charolles, Montceau les Mines, Autun, Le Creusot, Lons le Saunier, Autun, Dole, Gray, Langres, Chaumont, Montbard, Vitry le François…

Sur cette seconde fréquence, un nouveau programme sera créé, un petit peu plus adulte que le K6FM actuel et incluant la diffusion d’artistes régionaux une fois par heure, en collaboration avec notre site communautaire et webradio régionale k6fmbfc.com.

Forte de 70.000 auditeurs fidèles à la dernière Médialocale/Médiamétrie, K6FM est fière, après onze années de mono-fréquence, de pouvoir enfin penser à son développement territorial. Alors que la société est désormais sur une croissance annuelle à deux chiffres, c’est de bon augure pour la suite.
Communiqué
Photo Jean-Christophe Tardivon