mardi 15 octobre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Opinion > Autres opinions

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Région suspend sa subvention au Festival des idées, «une victoire pour l’intérêt général» selon Julien Odoul

12/07/2019 14:15Imprimer l’article
Le président du groupe Rassemblement National au conseil régional «était monté au créneau afin de dénoncer l’utilisation de l’argent public pour financer l’organisation de cette manifestation politique et militante».
Communiqué de Julien Odoul, Président du groupe Rassemblement National au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté :

A la suite de la réaction et de l’intervention du groupe Rassemblement National auprès du Préfet de région et du Procureur de la République de Dijon, l’exécutif socialiste du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté vient d’ordonner la suspension de la subvention de 5000 euros qui devait être versée au «Festival des idées». En effet, le Rassemblement National était monté au créneau afin de dénoncer l’utilisation de l’argent public pour financer l’organisation de cette manifestation politique et militante qui se tenait les 5, 6 et 7 juillet derniers à la Charité-sur-Loire dans la Nièvre.



Le groupe RN se félicite de la suspension de cette subvention et exige désormais sa suppression définitive. Défenseur de l’intérêt général, farouche adversaire du gaspillage, il veillera à ce que le plus petit centime du budget régional ne soit pas détourné à des fins partisanes via des délibérations floues et nébuleuses. Les impôts des Bourguignons et des Francs-Comtois doivent soutenir exclusivement la collectivité et non favoriser le dialogue des gauches.
En parallèle, le groupe Rassemblement National de Bourgogne Franche-Comté contestera en justice la subvention de 6000 euros du Département de la Nièvre qui a, lui aussi, fait le choix de sponsoriser le rassemblement de la gauche au mépris de la loi et des priorités des Nivernais.

Julien Odoul, Président du groupe Rassemblement National