lundi 10 décembre 2018
Questions à...
Le préfet de Côte-d'Or et de Bourgogne-Franche-Comté, Bernard Schmeltz, a réagi ce samedi pour Infos-Dijon.
> Opinion > Autres opinions

COTE-D'OR : Les Jeunes Avec Macron «condamnent fermement les violences et dégradations aux abords et dans les lycées»

06/12/2018 19:15Imprimer l’article
Les «JAM» de Côte-d’Or appellent au déblocage des établissements.
Communiqué des Jeunes Avec Macron de Côte-d'Or :

Les Jeunes Avec Macron de Côte d’Or condamnent fermement les violences et dégradations aux abords et dans les lycées du département et appellent à l’arrêt des blocages sur le territoire.

Ces derniers jours, plusieurs établissements notamment à Dijon ont été le théâtre de violences en marge des manifestations lycéennes. Les JAM de Côte-d’Or appellent au déblocage de ces établissements afin de permettre aux étudiants d’aller en cours normalement.

Nous entendons les contestations relatives à la loi d’Orientation et de Réussite des Étudiants et nous sommes prêts à dialoguer avec chacun des étudiants émettant des doutes sur les mesures en question. Cet appel au dialogue ne peut être effectif que si les conditions d’écoute et d’apaisement nécessaires sont réunies. Le lycée est un lieu de libre expression, de transmission des savoirs et d’émancipation de tous. Ces valeurs sont freinées par les blocages et les violences allant à l’encontre de toute forme de dialogue et de tolérance.

Nous renouvelons notre soutien entier au gouvernement d’Édouard Philippe, dont nous continuerons à porter et expliquer les actions concrètes issues du programme d’Emmanuel Macron auprès des jeunes concernés.

L’égalité des chances est notre moteur. Les déterminismes sociaux et géographiques sont, comme pour les étudiants, notre hantise. Nous récusons l’idée qu’un étudiant, parce qu’il n’a pas bénéficié du même contexte socio-culturel qu’un autre n’ait pas les mêmes chances de porter ses rêves. Comme le rappelait Pierre Person, cofondateur de notre mouvement : « notre première indignation est celle contre les déterministes qui truquent le jeu ».

Nous saluons donc l’engagement du gouvernement pour la diversité, la culture, les voies professionnelles, le pouvoir d’achat des étudiants et la liberté de construire son parcours académique. Ces mesures convergent vers un objectif clair et assumé : l’émancipation de tous.

Nous condamnons les blocages comme les violences et encourageons le dialogue. Nous souhaitons pouvoir discuter avec les lycéens dans un contexte apaisé. Nous partageons avec les lycéens indignés cette même volonté d’égalité des chances. Nous divergeons sur les méthodes employées pour exprimer ce mécontentement. Le gouvernement s’engage clairement sur votre voie, pour la réussite de tous.

 
?>