vendredi 23 février 2018
Questions à...
Dans une longue interview qu'il nous a accordée, le maire de Dijon et président de Dijon Métropole n'élude aucun sujet.
Les erreurs du quinquennat de François Hollande, ses acquis aussi, la politique d'Emmanuel Macron, les prochaines élections municipales à Dijon, le projet métropolitain, la rivalité avec Besançon, les rapports avec le Département et la Région, la marque Just Dijon, l'auto-suffisance alimentaire, et bien-sûr les tarifs du stationnement…
> Opinion > Autres opinions

POLITIQUE : Jean-Philippe Morel, président du parti radical de Côte-d'Or, «ne se rendra pas au Conseil National de l'UDI ce samedi»

01/12/2017 17:56Imprimer l’article
La rupture semble consommée entre les deux partis centristes, à une semaine de la réunification des deux partis radicaux.
Communiqué de Jean-Philippe Morel, Président du parti radical de Côte d'Or, membre du Bureau national :

Le Conseil national de l'UDI soumettra ce samedi au vote une motion proposant la rupture avec le Parti Radical, qui est l'un des partis fondateurs de l'UDI en 2012 avec Jean-Louis Borloo.

Devant cette logique du repli sur soi de ceux qui n'ont "rien appris ni rien compris" au vote du printemps 2017, je ne me rendrai pas au Conseil National de l'UDI ce samedi.

Neanmoins comme l'a indiqué le président du parti radical Laurent Hénart nous voulons rester dans un état d'esprit positif vis-à-vis de l'UDI car nous sommes  convaincus que "rassembler les progressistes au centre de l'échiquier politique français doit être notre priorité face à une recomposition souhaitable et inévitable.

Jean-Philippe Morel
Président du parti radical de Côte d'Or
Membre du Bureau national