samedi 20 juillet 2019
Vendredi soir, C'est Jazzlab Orchestra qui a conclu l'édition 2019, qui a vu passer sur scène Jurassic Blues lundi, Trip Quartet mardi, Heaven mercredi et The Backbeat Proofs jeudi.
Questions à...
A l’issue d’une saison régulière historique en Jeep Elite avec la 3ème place au classement pour la JDA Dijon Basket et à l’approche du premier tour des playoffs, l’entraîneur Laurent Legname fait le point avec Infos-Dijon sur la réussite de son équipe ainsi que ses forces pour poursuivre l’aventure. Entretien.
> Opinion > De droite

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : Au fil des Réseaux exprime son «incompréhension» face à la fin de la gratuité dans les transports scolaires

10/03/2017 08:28Imprimer l’article
Communiqué de l’association Au fil Des Réseaux :

L’association Au fil des réseaux souhaite partager via le présent communiqué son incompréhension face à la décision de la région Bourgogne Franche-Comté d’introduire des frais de dossiers d’un montant pouvant atteindre 120€ annuels pour l’inscription et la prise en charge des utilisateurs des transports scolaires.
Toutefois, l’association a bien noté que la région souhaitait lutter contre les “inscriptions de confort”, inscriptions émanant de personnes dont les enfants n’empruntent finalement que très peu les autocars scolaires mais qui profitent de la gratuité pour se réserver un “au cas où” ; ces inscriptions de confort entraînent des surcapacités (donc des surcoûts) et surtout, pénalisent les utilisateurs réels, qui se retrouvent parfois dans l’incapacité de s’inscrire car les autocars sont occupés par des utilisateurs fantômes.
C’est pourquoi l’association Au fil des réseaux a, à coeur de proposer une solution alternative. Il faut à tout prix maintenir la gratuité des transports scolaires, mais, pour lutter contre les utilisateurs fantômes, comme le souhaite Michel Neugnot à la région Bourgogne Franche-Comté, il pourrait être envisagé de pénaliser financièrement les utilisateurs s’inscrivant au service de transport scolaire et ne l’utilisant pas.
Cette solution permet de maintenir une gratuité de transport vers l’école de la République, gratuite et obligatoire, tout en luttant efficacement contre la surcapacité engendrée par les inscriptions de confort.

L’association Au fil Des Réseaux