dimanche 25 février 2018
Questions à...
Dans une longue interview qu'il nous a accordée, le maire de Dijon et président de Dijon Métropole n'élude aucun sujet.
Les erreurs du quinquennat de François Hollande, ses acquis aussi, la politique d'Emmanuel Macron, les prochaines élections municipales à Dijon, le projet métropolitain, la rivalité avec Besançon, les rapports avec le Département et la Région, la marque Just Dijon, l'auto-suffisance alimentaire, et bien-sûr les tarifs du stationnement…
> Opinion > De droite

DIJON : «Non à l‘utilisation des deniers de la ville à des fins politiques» prévient le groupe Agir Pour Dijon

09/02/2018 19:06Imprimer l’article
Le groupe municipal d'opposition présidé par Emmanuel Bichot s'oppose à la réalisation d'un sondage qui serait commandé par la Ville de Dijon.
Communiqué du groupe municipal d‘opposition Agir pour Dijon :

L‘institut BVA réalise actuellement un sondage auprès des Dijonnais sur l‘image du maire de Dijon et sur les prochaines élections municipales de mars 2020.


Selon un média régional, le commanditaire de cette  étude d’opinion pourrait être la ville de Dijon.
À toutes fins utiles, nous tenons à faire savoir que notre groupe municipal ne saurait accepter que l‘argent des contribuables dijonnais soit utilisée à des fins électorales, au service du maire de Dijon et de sa majorité socialiste sortante.
Déjà en 2012, à la veille des précédentes élections municipales, le maire de Dijon avait recouru aux services d‘une agence de communication parisienne proche du Parti Socialiste, pour un montant de 200 000 €, sans appel d‘offre ni explication sur la nature des prestations.

Groupe municipal d‘opposition Agir pour Dijon
Emmanuel Bichot, président
Bernard Bonoron, Stephane Chevslier, Marie-Claude Mille et Chantal Outhier.