mardi 22 mai 2018
Questions à...
Médecin régulateur au Samu 21 et conseiller départemental, Christophe Avena décrit les difficultés des médecins régulateurs, confrontés à une augmentation continue des appels. Sans se prononcer sur le contenu de la conversation entre le Samu de Strasbourg et Naomi Musenga, il note une anomalie dans cette affaire, symptomatique d'un manque de médecins régulateurs.
> Opinion > De droite

GRAND DIJON : «Dijon - l’Alternative» et l’augmentation de la CFE

07/04/2017 15:12Imprimer l’article
Laurent Bourguignat et Virginie Voisin-Vairelles estime que cette hausse «pèsera sur les entreprises du Grand Dijon».
Communiqué de «Dijon - l’Alternative» :

Les entreprises de notre pays sont étouffées par les normes, les complexités et les contraintes administratives.
De plus, elles souffrent des impôts, des taxes et des charges qui réduisent leurs marges de manœuvre, les empêchent d’embaucher, freinent leurs projets de développement.
En augmentant la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) de 3,1%, c’est-à-dire au taux maximal qu’il pouvait retenir, le Grand Dijon en « rajoute une couche ».
Lors du dernier conseil communautaire, le groupe LR-UDI-Indépendants présidé par Gilbert MENUT, auquel nous appartenons, a vivement combattu cette hausse d’impôt.
Il faut changer de braquet ! Le Grand Dijon doit abandonner le réflexe qui consiste à systématiquement augmenter les impôts des entreprises d’une année sur l’autre.
A nos yeux, « Dijon Métropole » devra faire de l’économie sa priorité absolue, favoriser l’accueil de nouvelles entreprises, accompagner le développement des PME sur notre territoire.
C’est le sens de l’alternative que nous portons pour notre ville.

Laurent BOURGUIGNAT
Conseiller municipal de Dijon
Conseiller du Grand Dijon

Virginie VOISIN-VAIRELLES
Conseillère municipale de Dijon
Conseillère du Grand Dijon

et les membres de l’association « DIJON – L’ALTERNATIVE »