dimanche 22 juillet 2018
Au Zénith et dans les Jardins du Département pour la demi-finale France-Belgique, au Zénith pour la finale France-Croatie, les Dijonnais ont vibré pour les Bleus. Notre rétrospective en deux vidéos.
Questions à...
A l'occasion de la reprise de l'entraînement, Olivier Dall'Oglio, entraîneur du DFCO, fait le point sur l'équipe, les mouvements et les objectifs pour la saison 2018/2019 de Ligue 1. Vidéo.
> Opinion > De droite

OPINION : Après l’attentat de Paris, la lutte contre le terrorisme est toujours «une priorité» pour Alain Suguenot

21/04/2017 13:15Imprimer l’article
Communiqué d’Alain Suguenot :

Une nouvelle fois, la France est frappée au coeur avec l'assassinat d'un policier, hier soir, sur les Champs-Elysées.
J'ai d'abord une profonde pensée pour le policier tué ainsi que sa famille, et je veux témoigner de ma solidarité envers les forces de l'ordre qui nous protègent quotidiennement au péril de leur vie.
Le moment et l'endroit de cette attaque ne sont, bien évidemment, pas anodins à 3 jours du premier tour de l'élection présidentielle.

Mais quelles que soient leurs intentions et leurs aspirations, les Français doivent rester unis face à ces attaques terroristes qui se répètent sans cesse contre notre pays.
Face à ces drames et aux pertes de vie, les candidats à l'élection doivent, quant à eux, montrer leur solidarité aux forces de l'ordre et aux Français, inquiets pour leur propre sécurité.
Aussi, la lutte contre le terrorisme devra être la priorité absolue du prochain président de la République. Nous sommes, en effet, face à une organisation et un Etat qui sont en guerre contre la France, et contre qui il convient d'adopter une véritable stratégie de riposte, autant au niveau international qu'à l'intérieur du pays où des terroristes sont prêts à passer à l'acte.
Il est temps de prendre la mesure de ces attaques répétées, en arrêtant la naïveté et en faisant preuve, enfin, de lucidité et de fermeté en adoptant des dispositions qui nuisent à nos ennemis et rassurent nos compatriotes.
Les Français ne peuvent plus continuer à vivre dans un tel degré de terreur.


Alain Suguenot
Député de Côte d'Or