dimanche 26 mai 2019
Les neuf artistes annoncés présentés par neuf clips.
Questions à...
A l’issue d’une saison régulière historique en Jeep Elite avec la 3ème place au classement pour la JDA Dijon Basket et à l’approche du premier tour des playoffs, l’entraîneur Laurent Legname fait le point avec Infos-Dijon sur la réussite de son équipe ainsi que ses forces pour poursuivre l’aventure. Entretien.
> Opinion > De droite

PRESIDENTIELLE 2017 : Pour Alain Suguenot, «le programme fiscal de François Fillon est le seul applicable dans notre pays»

13/03/2017 19:43Imprimer l’article
Communiqué d'Alain Suguenot :


François Fillon tient bon sur son programme présidentiel dévoilé lors de la campagne à la primaire de la droite et du centre.
Il a reprécisé les points fiscaux et économiques qui permettront de redynamiser et d'oxygéner l'économie française. Le pays a besoin de profondes modifications, étouffant complètement sous la surtaxation des ménages et des entreprises menée depuis cinq ans qui paralysent la consommation, le dynamisme des entreprises, provoquant mécaniquement d'importantes hausses du chômage.
François FIllon propose ainsi de renforcer la baisse des charges salariales et promet un "forfait" de 350 euros par salarié, soit 700 euros pour un couple. Cela représente un véritable effort en faveur des ménages et de leurs pouvoirs d'achat.
En revanche, il ne touchera pas au taux intermédiaire de TVA (10% sur la restauration, le bâtiment),  estimant à juste titre qu'une hausse pourrait avoir des incidences négatives sur les services, comme la restauration.
Il concentrera les baisses d'impôts dès 2018. Après cinq années de matraquage fiscal, François Fillon est le seul à s'engager pour plusieurs mesures fondamentales comme le relèvement du plafond du quotient familial, la suppression de l'ISF, avec effet sur les revenus perçus dès 2018.
Afin de remplacer l'ISF-PME, qui disparaîtra logiquement avec la suppression de l'ISF, François Fillon rappelle qu'il instaurera la possibilité de déduire de ses impôts 30% des investissements réalisés dans les PME.
Enfin, François Fillon annonce des baisses de charges et de taxes pour les entreprises dès 2018. Ce sont en effet pas moins de 25 milliards d'euros qui y seront alloués en plus de la transformation du Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) en baisse pérenne du coût du travail.
Ces mesures à la fois courageuses et indispensables permettront de redonner une base fiscale et économique solide à notre pays qui en a bien besoin.


Alain Suguenot
Député-maire de Beaune