jeudi 19 septembre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Opinion > De gauche

CULTURE : «François Sauvadet doit remettre les subventions à La Vapeur et à l’Opéra de Dijon»

10/09/2019 11:28Imprimer l’article
Dans un communiqué, la France insoumise réagit à la suppression des subventions de la part du Conseil départemental de Côte-d’Or à La Vapeur et à l’Opéra de Dijon. «Guerre d’égos ou logique entrepreneuriale, les activités et lieux culturels ne doivent en aucun cas en pâtir».
Communiqué des groupes d’action dijonnais de la France insoumise :

Le Département n'est pas un guichet où les associations viennent retirer leurs subventions», telle a été une des déclarations de M. François Sauvadet (Président du Conseil Départemental de Côte-d’Or) pour justifier l'arrêt des subventions de «La Vapeur» et de l'Opéra de Dijon.

Rappelons tout de même que M. Sauvadet a été élu par les côte d’orien.ne.s et est indemnisé grâce aux impôts de ces derniers. Nous vivons une période où les citoyennes et les citoyens, notamment de la classe moyenne, questionnent la façon dont sont gérés les deniers publics. Les impôts en font évidemment partie. La déclaration de M. Sauvadet ne fera qu'aggraver la distance entre les citoyens et ce pour quoi ils paient leurs impôts. Nous disons à M. Sauvadet que le peuple n'est pas un guichet où les élu.e.s retirent leurs postes, ces derniers doivent œuvrer pour les biens communs dont la culture fait évidemment partie.

Dans cette affaire, la Culture est la première victime de cette décision incompréhensible. Qu’il s’agisse d’une guerre d’égos entre Messieurs Sauvadet (droite et centre) et Rebsamen (Parti Socialiste Macron compatible) dans un contexte municipal tendu, ou d’une volonté d’instaurer une logique entrepreneuriale dans la culture par la méthode de «l’appel à projets», les activités et lieux culturels ne doivent en aucun cas en pâtir. Il reste tant d'interrogations sur les motivations du département de retirer une subvention de 50.000 euros à la seule salle labellisée «Musiques Actuelles» de Côte d'Or.
En effet, nous serions le seul département à ne pas financer ce type de salle labellisée. Cette perte d'argent menace le rayonnement culturel de notre département, et les emplois liés aux deux établissements ciblés par M. Sauvadet. Dans un temps politique où le chômage touche 9% de la population, pouvons-nous nous permettre de risquer le gel et la suppression de postes ?

Nous mettons M. Sauvadet devant ses responsabilités et l'appelons à revoir sa décision. Que ce soit pour La Vapeur ou l’Opéra de Dijon, nous demandons à ce que les subventions soient versées dans les plus brefs délais. Au lieu d'être le fossoyeur de la culture, le département pourrait être un moteur public d'intérêt général.

«Le Conseil départemental supprime des subventions, La Vapeur, l’Opéra et la Ville de Dijon dans l’incompréhension»
Relire notre article en cliquant ici