vendredi 22 mars 2019
Avec notre vidéo de la manifestation.
Youth for climate Dijon a réussi à mobiliser environ 2000 lycéens et étudiants dijonnais à l'occasion de la grève et marche pour le climat ce 15 mars, suite à l'appel de Greta Thunberg.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> Opinion > De gauche

DIJON : «Solidarité avec les habitants du 41 avenue de Stalingrad»

23/08/2018 12:53Imprimer l’article
Le Collectif de soutien aux demandeurs d’asile et migrants exprime son soutien envers les personnes squattant dans le bâtiment depuis la fin de semaine dernière.
Communiqué
du collectif de soutien aux demandeurs d’asile et migrants :

«Les organisations membres du Collectif de soutien aux demandeurs d’asile et migrants sont solidaires des migrants mis à la rue au mois de juillet, après l’expulsion de leur abri rue des Ateliers, sans qu’aucune solution de relogement leur soit proposée.
Ils ont trouvé un nouvel abri avenue de Stalingrad à Dijon, dans un des nombreux bâtiments vacants appartenant à l'Etat dans notre département. Depuis des années, régulièrement, des personnes se retrouvent à la rue en violation du droit élémentaire au logement et se font expulser, quand elles trouvent des solutions de mise à l’abri. L'occupation de ce bâtiment vacant permet de compenser une partie de l'insuffisance de places de logement ou d'hébergement d'urgence, quel que soit l'engagement de structures et de travailleurs sociaux n'ayant pas les moyens de répondre aux besoins.
Confrontés quotidiennement à la détresse de personnes à la rue, sans autre solution que l’errance, avec toutes ses conséquences désastreuses, nous demandons qu'une discussion s'engage entre les habitants de l'immeuble et les représentants de l'État propriétaire. Elle doit aboutir à une solution de type bail d'occupation précaire ou toute autre permettant à ces personnes de se poser. Une nouvelle expulsion, avec toute la violence qu’elle représenterait, ne réglerait rien et ne ferait qu’accroître souffrances et désespoir. Nous appelons à la mobilisation pour qu'elle n'ait pas lieu.
Représentants des acteurs de la société civile, dans leur diversité, attachés au respect des droits humains, nous appelons tous ceux qui le peuvent à peser dans le sens de la raison et de l’humanité. Nous nous adresserons dans ce sens aux représentants de l’État et aux élus de l'agglomération.»

Collectif de soutien aux demandeurs d'asile et migrants : ACAT Dijon / Action Catholique Ouvrière / AGIRabcd 21/Amis de la Confédération Paysanne/ Amnesty International Dijon /Association des Paralysés de France/ ATTAC 21 / ATMF Dijon / CFDT 21 / CGT 21 / Club Unesco Dijon/CCFD Terre Solidaire/CLCV /CNT 21 /Collectif du lycée d’accueil inter-national du Castel/Confédération Paysanne/ CSF / Espace Autogéré des Tanneries / Euphorbe en Illabakan / FCPE / FSU 21 / LVN personnalistes et citoyens / Ligue des Droits de l’Homme / MAN /Mouvement de la Paix/ MRAP / Pastorale des Migrants / RESF 21 /SAF /SNES FSU/ SOS Refoulement / SOS racisme / Solidaires / Solidarité afghane /Sud santé sociaux/ UJFP / UNEF/ Tends la Main / Urgence Solidaire.
 
?>