dimanche 26 mai 2019
Les neuf artistes annoncés présentés par neuf clips.
Questions à...
L'adjointe à la culture sera aux premières loges vendredi pour l'inauguration et la réouverture du Musée des Beaux Arts de Dijon. Un moment qu'elle attend avec «fébrilité, impatience et curiosité».
> Opinion > De gauche

Hôpital public : «Le sabotage en marche» dénonce le Parti de Gauche

03/10/2018 15:18Imprimer l’article
Le PG21 dénonce la politique de santé mortifère du gouvernement Philippe et soutient les grévistes du CHU Dijon-Bourgogne.
Communiqué de presse du Parti de Gauche de Côte-d'Or :

Le Parti de Gauche de Côte d’Or s’associe à la colère des médecins urgentistes du CHU François Mitterrand à Dijon, en grève depuis le 1er octobre. Le PG21 dénonce la politique de santé mortifère du gouvernement Philippe et de sa ministre de tutelle Agnès Buzin dont l’unique objectif est de réduire « le coût de la santé ».
Nous considérons comme l’Association des Médecins Urgentistes de France que la situation n’est plus tenable. Les Urgentistes doivent faire face à une diminution des moyens qui leur sont alloués tandis que le nombre de patients augmente (+ 0,3% par an) et que l’hiver et son cortège de bronchites approche.
Appeler les français à être « raisonnables », comme le dit le gouvernement, n’est pas tolérable. Visiblement, les deux députés LREM des 1ère et 3e circonscriptions de Côte d’Or n’ont pas suffisamment interpellé la ministre comme ils le prétendent dans leur bilan sur papier glacé.
Le Parti de Gauche se joint aux professionnels de la santé pour réclamer des mesures concrètes dès maintenant : un renfort de personnel et des lits supplémentaires au plus vite.

Le Parti de Gauche 21