lundi 10 décembre 2018
Questions à...
Le préfet de Côte-d'Or et de Bourgogne-Franche-Comté, Bernard Schmeltz, a réagi ce samedi pour Infos-Dijon.
> Opinion > De gauche

OPINION : «Macron et Philippe ne pourront pas nous tromper»

05/12/2018 11:22Imprimer l’article
La France Insoumise de Côte-d’Or estime qu'«un moratoire ne fera que décaler de quelques mois l’augmentation, qui reviendra de plus belle au lendemain des élections européennes» et demande des mesures fortes pour sortir de la crise des Gilets jaunes.
Communiqué de la France Insoumise de Côte-d’Or :

Le gouvernement et le chef de l’Etat restent sourds à tous les modes d’expression du peuple ou de ses représentants. La démonstration qu’ils font actuellement, à l’occasion de la crise profonde que traverse notre pays en est un exemple. Malgré les consultations des différentes organisations politiques, le Premier Ministre n’a proposé que des mesurettes. Ce qu’il annonce comme des «mesures d’apaisement» ne sont en réalité que de la poudre aux yeux. Qui peut croire, au vu des revendications exprimées largement par les gilets jaunes, qu’un moratoire de 6 mois sur les taxes sera suffisant pour apaiser la situation ? Le gouvernement des riches a choisi une fois de plus l’enfumage. Un moratoire ne fera que décaler de quelques mois l’augmentation, qui reviendra de plus belle au lendemain des élections européennes. Est-ce un hasard du calendrier ou du pur cynisme de la part de nos gouvernants ?

Les femmes et les hommes de ce pays ne se contenteront plus des miettes que le monarque présidentiel voudrait leur donner. En ne prenant pas la mesure des évènements, Macron et son gouvernement prennent le risque de voir l’expression devenir de plus en plus violente. Il est impératif de mettre en place des actions concrètes, pour que la justice sociale et fiscale soit une réalité en France. Rétablissement de l’ISF, forte augmentation du SMIC et des salaires, remise à plat de l’imposition et réduction des inégalités sociales sont des revendications que portent les gilets jaunes. La France Insoumise de Côte d’Or soutient ces propositions, qui sont les nôtres et que nous porterons par nos élus et nos militants partout où nous le pourrons.
La condition du retour à la normale ne peut passer que par des mesures fortes et, plus largement, par une redéfinition des règles de la vie collective. Si Emmanuel Macron ne cède pas aux revendications populaires, il n’aura d’autre choix que de provoquer une dissolution et des élections anticipées. La solution, c’est le peuple !

La France Insoumise de Côte-d’Or

 
?>