jeudi 21 mars 2019
Avec notre vidéo de la manifestation.
Youth for climate Dijon a réussi à mobiliser environ 2000 lycéens et étudiants dijonnais à l'occasion de la grève et marche pour le climat ce 15 mars, suite à l'appel de Greta Thunberg.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> Opinion > De gauche

TALANT : «Chronique d'une alliance [de la droite] annoncée»

05/02/2018 09:25Imprimer l’article
Stéphane Woynaroski, pour le groupe d'opposition «Vivre Talant», dénonce un «retournement de veste très acrobatique».
Communiqué des élues et élus du groupe Vivre Talant :

La droite talantaise pourrait se réconcilier. Est-ce une surprise ? Pas vraiment. En effet, ces derniers temps, les ennemis d’hier ont multiplié les signes de rapprochement.
En décembre, l’esprit de Noël soufflait-il déjà ? En effet, Cyril Gaucher s’était très gentiment abstenu sur le budget 2018 pourtant identique à celui de 2017 contre lequel il avait voté.

En janvier, plein de bonnes résolutions pour la nouvelle année, M. le Maire écrivait que «les divisions sont à éviter même au niveau de la commune». Début février, il ajoutait qu’il fallait recomposer l’offre municipale, «cautériser les divisions et réduire les fractures». Quand on relit ce que Cyril Gaucher écrivait lors de la campagne municipale de 2014, on se dit qu’il va falloir quelques kilos de plâtre et beaucoup de mercurochrome ! A l’époque, pour Cyril Gaucher et ses amis, les décisions étaient prises «sans concertation» ; il était très difficile d’établir «un dialogue serein avec la municipalité sortante» et Talant devait s’ouvrir «après 30 ans d’une dynastie municipale sans réel renouvellement». Rien que ça ! Aujourd’hui, sans rire, il affirme que les «tensions sont effacées». Ses colistiers et les Talantaises et Talantais qui lui ont fait confiance apprécieront ce retournement de veste très acrobatique. Quant aux élus de la majorité municipale on se demande ce qu’ils peuvent bien penser du possible retour au bercail de celui qui, hier, voulait les remplacer qualifiant leur gestion «d’autoritaire».

Les élections de 2017 ont profondément changé le paysage politique de notre pays. La confiance entre les électeurs et les élu-e-s qui les représentent est encore fragile. Il est de notre responsabilité d’être exemplaires et cohérents dans nos actions. Assurément, ces revirements et petits calculs ne le sont pas !
Pour nous, élu-e-s de Vivre Talant, les choses sont claires : nous continuerons, comme nous l’avons toujours fait, à défendre avec convictions, nos orientations, notre vision pour Talant. Loin de toutes les combines et manœuvres d’appareil pour s’assurer un poste ou pérenniser une rente politique nous préférons l’action quotidienne pour notre ville et pour ses habitants.

Pour les élu-e-s du groupe Vivre Talant,

Stéphane Woynaroski
Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté
délégué biodiversité et Agenda 21
Conseiller municipal de Talant
 
?>