mardi 25 juin 2019
Les conditions météorologiques actuelles sont favorables à la pollinisation des graminées, espèce fortement allergisante, explique Atmo.
Questions à...
A l’issue d’une saison régulière historique en Jeep Elite avec la 3ème place au classement pour la JDA Dijon Basket et à l’approche du premier tour des playoffs, l’entraîneur Laurent Legname fait le point avec Infos-Dijon sur la réussite de son équipe ainsi que ses forces pour poursuivre l’aventure. Entretien.
> Opinion > Les Verts

DIJON MÉTROPOLE : Les élus EELV soutiennent la Marche pour les droits des jeunes étrangers

12/06/2019 20:44Imprimer l’article
«Bien qu’élues et élus de la République, nous n'avons obtenu aucune réponse de la Préfecture» déplorent-ils en appelant à marcher le 13 juin.
Communiqué des élues et élus EELV de Dijon Métropole :
 
Des lycéens, des parents d'élèves, des professeurs ont manifesté le 4 juin pour demander la régularisation d'un élève malien soumis par les services de l'Etat à quitter le territoire.

Ce n'est malheureusement qu'un cas parmi tant d'autres. Alors que des jeunes étrangers mènent de brillantes études en France, qu’ils concrétisent leur volonté d'accéder à l’école, la formation, la culture,  qu'ils représentent un bel espoir pour la prospérité de la France, l'Etat campe sur des positions indignes de nos valeurs républicaines.

 Les élues et élus écologistes de Dijon métropole travaillent depuis plusieurs mois avec les associations de défense des droits humains pour relayer, auprès des services de l’État, une revendication que nous partageons : l'accueil dans la dignité.

 Nous avons interpellé la préfecture il y a quelques mois. Nous avons soumis des dossiers aux services de l'Etat pour demander la régularisation de jeunes étrangers, dont Guimba Coulibaly au parcours très prometteur. Bien qu’élues et élus de la République, nous n'avons obtenu aucune réponse. Nous interpellons publiquement les services de l'Etat pour que nos demandes soit étudiées dans le respect des relations entre l'Etat et les élues et élus locaux.

 Nous appelons massivement à participer à la Marche du 13 juin pour que la France soit une terre d'accueil et ne se réduise pas à un territoire qui laisse les jeunes dans la misère en les privant d’avenir alors qu’ils ont des débouchés prometteurs grâce aux associations, aux entreprises, aux habitants.

Les élues et élus de Dijon Métropole