jeudi 23 mai 2019
Les neuf artistes annoncés présentés par neuf clips.
Questions à...
L'adjointe à la culture sera aux premières loges vendredi pour l'inauguration et la réouverture du Musée des Beaux Arts de Dijon. Un moment qu'elle attend avec «fébrilité, impatience et curiosité».
> Opinion > Les Verts

OPINION : «La santé et l'environnement loin des préoccupations des députés de Côte d'Or»

31/05/2018 22:18Imprimer l’article
Le groupe EELV de Dijon et Dijon Métropole réagit au rejet par l'Assemblée Nationale de l'interdiction du glyphosate.
Communiqué des élus EELV de Dijon et Dijon Métropole :

Les élus EELV de Dijon et Dijon Métropole ont fait de la transition écologique de l'agriculture et de l'alimentation une de leurs priorités sur le territoire métropolitain : vœu « Vers une agglomération sans pesticides » en 2016, soutien au développement de l‘agriculture bio dans le projet métropolitain, sortie programmée des pesticides pour le vignoble dijonnais, abandon de l'usage des pesticides dans l'espace public avant le vote de la loi, un repas alternatif par semaine ( sans viande et poisson) et 24 % de produits biologiques dans les cantines.
Autrement dit, la volonté politique se traduit dans les actes.
Mobilisés sur cet enjeu de santé publique, nous avons suivi les travaux de la Mission parlementaire sur les pesticides co-rapportée par le député Didier Martin, ainsi que les débats à l’Assemblée Nationale sur la loi Agriculture et Alimentation.
Le rejet de l’amendement interdisant l’utilisation du glyphosate par les députés le 29 mai confirme malheureusement l’écart entre les discours et les actes et les arbitrages en faveur de l’agriculture productiviste au détriment de la santé et de l'environnement. La classe politique nationale a manifestement raté son rendez-vous malgré une très forte attente de nos concitoyens.
Aucun des députés de Côte d’Or n’a participé à ce vote, alors que notre département fortement agricole et viticole a un potentiel énorme pour la transition écologique de l’agriculture.
Pour les élus écologistes de Dijon et de Dijon Métropole, le rejet de l’interdiction du glyphosate, contrairement aux déclarations du Président de la République, est contraire aux attentes de nos concitoyens : manger mieux et être en bonne santé.
Et pourtant, les solutions existent. Elles sont pratiquées depuis longtemps, avec le développement de l’agriculture biologique et paysanne dont la performance économique, sociale et environnementale n'est plus à démontrer.
Par ailleurs, alors que la Commission Européenne prépare des baisses drastiques de la Politique Agricole Commune, mettant fin à plus de cinquante années de productivisme avec les primes à l’hectares sans conditions environnementales et sociales, la France gagnerait à opérer la transition écologique de l'agriculture et de l'alimentation. Force est de constater que cette orientation n'est pas en marche!

Les élu-es EELV de Dijon et de Dijon Métropole