lundi 21 août 2017
Questions à...
L'emploi des seniors est une préoccupation pour Fabrice Rey, directeur de Créativ', le cluster emploi de Dijon métropole. Il revient pour Infos-Dijon sur une expérience menée début juillet et insiste : «l'opération sera améliorée et renouvelée, car les plus de 50 ans ne sont pas reçus en entretiens d'embauche et n'ont plus accès aux entreprises». Interview.
> SPORT > Autres sports

CYCLISME : Le Tour de Côte-d'Or est presque lancé

09/08/2017 08:23Imprimer l’article
La présentation officielle de l'épreuve phare du SCO Dijon s'est déroulée ce mardi soir au Conseil Départemental. Le grand départ aura lieu ce vendredi pour trois jours de course sur quatre étapes.
Le Tour de Côte-d'Or va arpenter les routes du département sur quatre étapes du vendredi 11 au dimanche 13 août. Moins de 72 heures avant le grand départ des quelque 105 coureurs, la présentation s'est déroulée devant les partenaires et élus ce mardi soir dans la salle des séances du Conseil Départemental.
Pas de discours interminables ni de cérémonie solennelle, il s'agissait bien d'un moment sympathique au cours duquel on a pu prendre la mesure de ce qui attend coureurs et spectateurs.

Exceptionnellement au mois d'août


Catherine Louis, vice-présidente du Conseil Départemental, a d'abord pris la parole, rappelant que «le Conseil Départemental accompagne tous les sports, et particulièrement le cyclisme». «Nous sommes avec vous depuis le début, depuis 14 ans» rappelait-elle avant de se réjouir de voir 21 équipes inscrites, «un symbole pour la Côte-d'Or».
C'est le passage du Tour de France en juillet, avec l'arrivée de la septième étape à Nuits-Saint-Georges, (cliquez ici pour voir notre reportage photo et là pour voir la suite) qui a poussé les organisateurs à décaler exceptionnellement le Tour de Côte-d'Or au mois d'août. Les amateurs de vélo n'en sont que mieux servis durant tout l'été !

Trois équipes étrangères


Bernard Mary, président du SCO Dijon, l'organisateur de la course, a ensuite pris le micro pour détailler l'épreuve 2017 concoctée par Pierre Lescure, «14e édition de la nouvelle formule, une des plus belles de France en classe 12». Ainsi, le président rappelait qu'outre la dizaine d'équipes de DN1, ce sont «trois équipes étrangères et 7 à 8 équipes de DN2» qui prendront le départ cette année pour ces 552,3 kilomètres de course au total. Il a ensuite chaudement remercié le Conseil Départemental, «qui nous épaule beaucoup sur cette épreuve», ainsi que les différentes villes étapes.

Arrivée à Montbard en 2018


Avant de lancer la diffusion d'un petit film de présentation des quatre étapes et de leurs difficultés, le président distillait quelques infos, dont les initiés avaient déjà connaissance : ainsi, on a appris que l'arrivée finale de la prochaine édition aura lieu à Montbard, et que cette année 2018 «sera encore une année vélo» puisque «le Championnat de France 2018 se fera en Côte-d'Or». Mais chut, il semble que ce soit un secret.

Un tour «moins difficile» mais «piégeux»


Denis Reperant, le manager général du SCO, a ensuite livré son impression sur le parcours présenté. Ainsi, aux cotés de deux de ses coureurs, Alexandre Pacot et Adrien Degrandcourt, il qualifiait ce Tour de «moins difficile que les autres années», évoquant «quatre étapes tournées vers un sprint», dont la première, entre Clénay et Lamarche-sur-Saône, s'avérera «décisive» avec une probable échappée sérieuse. «Cette étape sera piégeuse, il ne faudra pas se louper vendredi» concluait-il, avant de présenter ses deux coureurs présents, des «purs Dijonnais», ne cachant pas qu'Alexandre Pacot a bien «une idée derrière la tête» et qu'Adrien Degrandcourt, 18 ans, montrera ses qualités de grimpeur comme il le fait régulièrement pour sa première année dans l'élite.
Rendez-vous ce week-end sur les routes de Côte-d'Or pour confirmer toutes ces attentes.
N.R.
Photos Jean-Christophe Tardivon