vendredi 23 février 2018
Questions à...
Dans une longue interview qu'il nous a accordée, le maire de Dijon et président de Dijon Métropole n'élude aucun sujet.
Les erreurs du quinquennat de François Hollande, ses acquis aussi, la politique d'Emmanuel Macron, les prochaines élections municipales à Dijon, le projet métropolitain, la rivalité avec Besançon, les rapports avec le Département et la Région, la marque Just Dijon, l'auto-suffisance alimentaire, et bien-sûr les tarifs du stationnement…
> SPORT > Autres sports

CYCLISME : Les coureurs du Tour de Côte-d'Or escaladent l'Auxois

12/08/2017 16:37Imprimer l’article
Dans l'Auxois, avec vue sur les contreforts du Morvan, les cyclistes du Tour de Côte-d'Or ont eu droit à la plus rude ascension de cette édition 2017 en direction de la Croix-Saint- Thomas, à 570 m d'altitude. Le départ était donné à Arnay-le- duc et l'arrivée avait lieu à Époisses.
Au menu du second jour du Tour, deux demi-étapes aux profils relativement escarpés. Le plus raide était donc ce samedi matin entre Arnay-le- Duc et Époisses (87 km), avec un passage à 11,5 % pour atteindre le sommet de la Croix-Saint- Thomas classé MG1. Passage bien connu dans la région et même appelé « le petit Alpes d'Huez » par les cyclistes locaux.

Partis d'Arnay-le- Duc 40 km plutôt, les coureurs avaient donc eu le temps de se mettre en jambes pour attaquer cette montée. C'est Claude Chave, maire d'Arnay-le- Duc, qui a donné le départ à 9h. Arnay-le- Duc est une ville de cyclistes puisqu'elle accueille, depuis 2002, une course parrainée par le champion italien Claudio Chiappucci.

De son côté, Époisses, où s'est jouée l'arrivée, n'est pas en reste car la commune a aussi accueilli une arrivée de Paris-Nice 2017. Marcel Chastang, maire d’Époisses, était bien sûr présent pour féliciter les coureurs. Au premier chef, Risto Raid, de la formation VC Rouen 76, qui a remporté l'étape au sprint parmi un petit groupe de coureurs bien en avance sur le peloton.

Les différents maillots ont été remis à leurs détenteurs respectifs par Laurence Porte (vice-présidente du conseil départemental de la Côte-d'Or), Catherine Sadon (maire de Semur-en-Auxois), Michel Neugnot (vice-président du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté) et Yolaine De Courson (députée de Côte-d'Or). Puis Marcel Chastang n'a pas manqué de faire la promotion du fromage mondialement connu en remettant un bel époisses à Pierre Lescure (responsable du Tour Côte-d'Or) et à Bernard Mary (président du SCO Dijon) en guise de cadeaux d'anniversaires.

La demi-étape de ce samedi après-midi a relié Baigneux-les- Juifs à Châtillon-sur- Seine.

Jean-Christophe Tardivon