lundi 10 décembre 2018
Questions à...
Le préfet de Côte-d'Or et de Bourgogne-Franche-Comté, Bernard Schmeltz, a réagi ce samedi pour Infos-Dijon.
> SPORT > Autres sports

Dakar : Un rallye sans assistance pour un Côte-d'Orien

03/12/2018 03:12Imprimer l’article
Frédéric Barlerin, responsable de maintenance SNCF natif de Côte d'Or prendra le départ de son premier Dakar en janvier dans la catégorie «Original by Motul» l'ex-Malles Motos où les concurrents participent au rallye sans assistance. Il n'y a que deux français inscrits dans cette catégorie, dont Frédéric, l'un des deux motards Côte-d'oriens participants à l'épreuve.  Infos-Dijon a rencontré Frédéric Barlerin.
Âgé de 38 ans, Frédéric Barlerin réside avec sa femme et ses enfants à Venaray-Les-Laumes. Soutenu par sa famille et ses parents, Fred connait bien l’univers du rallye. Il a participé à une quarantaine de compétitions Enduro, à trois rallye au Maroc et surtout, en janvier 2018, à l'Africa Eco Race ou il a terminé 17è au général sur une quarantaine de motos, et 2è pilote sans assistance.  

Vous allez vivre un vrai rêve ?


Frédéric Barlerin : «C'est un rêve de gosse. La passion du Dakar a commencé quand j'allais voir avec mon père le passage des concurrents du rallye sur la Nationale 7 à Nevers. J'ai toujours dit, un jour ce sera moi. Et aujourd'hui c'est l'aboutissement d'un rêve que je vais réaliser». 

Vous allez participer au Rallye sans assistance ?


«C'est la catégorie «Original by Motul» l'ex- Motos Malles. C'est l'aventure avec un grand A. Comme le faisait les anciens du Dakar, à l'ancienne. En fait le soir, je serai seul pour faire ma mécanique, contrairement aux autres concurrents qui, lorsqu'ils terminent l'étape, laisse leur moto aux équipes d'assistances pour faire les réparations nécessaires. C'est vrai que ça rajoute de la fatigue à la journée, mais c'est ce que je recherche à travers cette expérience»

Vous n'êtes que deux français dans cette catégorie


«Au total, nous sommes 34 participants venant notamment du Japon, d'Australie, de Chine, d'Angleterre, des Etats-Unis et donc deux français, moi et Romain Leloup du département de la Sarthe. Il a 26 ans et va faire son 2ème Dakar. J'ai d'ailleurs eu l'occasion d'échanger un peu avec lui »

                                                       

Un mot sur votre moto


« C'est une KTM 450 enduro avec une adaptation spécifique pour le Rallye. Elle est équipée pour naviguer dans le désert avec un road book, un équipement de sécurité imposée, des réservoirs plus conséquents, une réserve d'eau de survie, des pneus spécifiques. On a une grosse amélioration qui est faite sur la moto»

Vote moto est déjà partie


«Elle a embarqué le 23 novembre dernier au Havre. Je l'ai laissée à bord du bateau de l'organisation qui a emmené tous les véhicules. Actuellement elle est au milieu de l'océan pour un mois de traversée à destination de Lima au Pérou. Je ne la reverrai que le 3 janvier lorsque j'arriverai à mon tour sur place»

Votre objectif ?


«Finir le Dakar. Après je vais essayer de limiter un maximum la casse bien sûr, pour éviter d'avoir trop de réparation le soir en fin d'étape. Vous savez, il y a beaucoup de concurrents qui ne terminent pas la course dans cette catégorie. On est vraiment seul, c'est très dur. Mais bon, je l'ai voulu, et j'ai vraiment hâte d'y être»    

                                                                                                                                                                                      Norbert Banchet


Infos-Dijon vous fera vivre le Dakar du 6 au 17 janvier 2019 au Pérou avec Fredéric Barlerin


Pour suivre Fred :

Sa Page Facebook : @RallyeFred
Son compte Instagram  : @RallyeFred21




                               

Photos Facebook : @RallyeFred
 
?>