samedi 18 août 2018
Au Zénith et dans les Jardins du Département pour la demi-finale France-Belgique, au Zénith pour la finale France-Croatie, les Dijonnais ont vibré pour les Bleus. Notre rétrospective en deux vidéos.
Questions à...
A la veille de la reprise de la Ligue 1, à Montpellier pour les Dijonnais, le coach du DFCO a fait le point. L'état d'esprit, les changements dans l'effectif, Yoann Gourcuff, les blessés Balmont et Kwon, le jeu du DFCO, la vidéo en Ligue 1, etc, tout y passe.
> SPORT > Autres sports

DIJON : Léa Ferney distinguée par l’Office départemental des sports en mairie

11/06/2018 23:34Imprimer l’article
La jeune joueuse de tennis de table sport adapté, se surpassant et performante à des niveaux nationaux et internationaux, a reçu, ce lundi en fin de journée à l’hôtel-de-ville, le Challenge du Comité départemental des Offices municipaux des sports de Côte-d’Or.
Nathalie Koenders, première adjointe au maire de Dijon, Badiaâ Maslouhi et Jean-Yves Pian, conseillers municipaux, mais aussi Jean-Michel Desmeules, président du Comité départemental de tennis de table de Côte-d’Or, et Nicolas Nibourel, directeur départemental de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale… Ils avaient répondu présents pour Léa Ferney, tout juste de retour de Barcelone où elle vient de remporter l’open international de tennis de table sport adapté.
A l’hôtel-de-ville de Dijon, c’est plus largement pour son parcours et son palmarès dans la discipline citée que l’adolescente de bientôt 14 ans, le 21 juin prochain, a été applaudie et distinguée, suite à une sollicitation du CDTT 21 auprès du Comité départemental des OMS de Côte-d’Or.
Nathalie Koenders a d’ailleurs fait remarquer que la joueuse méritante, licenciée au club de Dijon Tennis de Table de la Fontaine d’Ouche, avait découvert la pratique il y a six ans par le biais du dispositif «Vacances pour ceux qui restent», renommé depuis «Dijon Sport Découverte».
Aujourd’hui, Léa est dans le haut niveau, membre notamment de l’équipe de France senior de tennis de table sport adapté. La première adjointe au maire a ainsi salué sa persévérance, son optimisme et son humilité parmi des qualités humaines fortes. Avec les Jeux Olympiques de Tokyo comme objectif.
Dans cette évolution et cette ambition, c’est aussi le club et son encadrement de qualité qui ont été évoqués, sans oublier des démarches et projets permettant à Léa de se confronter régulièrement à des joueuses de haut niveau.

Une ambassadrice du sport adapté par des performances

au-delà de celui-ci


Son palmarès en sport adapté ? Nathalie Koenders l’a énuméré : «Léa est 12ème joueuse mondiale toutes catégories confondues à la Fédération française de sport adapté. Elle a été vice-championne d’Europe en équipe en 2016, et médaillée de bronze en doubles dames. Elle a obtenu 5 médailles mondiales en octobre 2017 et a été quatre fois championne de France en -21 ans». Ajoutez à cela, comme noté dans les registres de la Fédération française de tennis de table, une 9ème place en Nationale 1 -13 ans en 2016-2017 puis en Nationale 2 -15 ans en 2017-2018. Aux niveaux départemental et régional, Léa a été plusieurs fois titrée et évolue en Prénationale en club.
Ce listing aurait même pu durer et sera sans doute étoffé par la joueuse dont les résultats forcent l’admiration, dans et au-delà d’un sport adapté auquel Nathalie Koenders a accordé une profonde importance et dont il faut assurer la promotion.
Léa Ferney en est par ses performances une bien belle ambassadrice. Elle a donc reçu le Challenge du Comité départemental des Offices municipaux des sports, l’ODS 21. Une remise agrémentée d’un bouquet de fleurs. Cela sous les yeux des proches de Léa Ferney, remarqués tel un entourage important et essentiel.
La municipalité de Dijon va désormais intégrer la jeune joueuse dans son dispositif d’accompagnement des sportifs de haut niveau. Ce lundi, le maire François Rebsamen et son adjointe aux sports Claire Tomaselli étaient excusés.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier