lundi 20 novembre 2017
Questions à...
Un an après son élection, le premier secrétaire de la section PS de Dijon revient sur l'année écoulée et parle de l'avenir dans une longue interview accordée à Infos-Dijon : l'échec du PS aux élections présidentielles et législatives, le processus de refondation du parti, la concurrence de La France Insoumise, la politique de La République en Marche, ou encore la mairie de Dijon… Tous les sujets sont abordés, sans langue de bois.
> SPORT > Autres sports

GYMNASTIQUE ARTISTIQUE FEMININE : Fiertés et inquiétudes de l'ADG 21

12/11/2017 23:31Imprimer l’article
Une semaine après la performance de Mathilde Bylebyl lors de la «Suisse Cup Zurich», Lilou Ballin et Maïly Berthenet concourraient en équipe de France espoir.
Une fierté pour l'Alliance Dijon Gym 21, qui s'inquiète, par la voix du collectif des parents, de l'émergence d'un second club de gymnastique féminine, contrairement malgré le discours tenu il y a un an par Robert Lacroix, président de l'Office Municipal du Sport de Dijon.
Le 21e tournoi international de Gymnastique Artistique Féminine se tenait ce week-end à Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne. Initié le siècle dernier, ce tournoi a vu passer des centaines de gymnastes venant des cinq continents. Etant l’un des derniers tournois de Gymnastique Artistique Féminine homologué par la FIG en France, il sert de test grandeur nature pour de nombreuses délégations, et il n'est donc pas surprenant de retrouver, dans les palmarès internationaux, une cinquantaine de jeunes gymnastes françaises et étrangères qui se sont illustrées à Combs-la-Ville.

Une équipe de France très dijonnaise


L’équipe de France espoir était composée de Lilou Ballin et Maïly Berthenet toutes les deux licenciés à l’Alliance Dijon Gym 21 et sociétaire du Pôle Espoir de Dijon. Leur troisième équipière n’était pas inconnue pour elles puisqu’il s’agissait de Chloé Le Rolland, licenciée au club de Brumath en Alsace, mais qui s’entraine elle aussi au Pôle espoir Dijonnais.

La particularité de ce tournoi permet à des équipes de différents pays de pouvoir participer, tel que l’Italie, la Hongrie, la Belgique, le Canada, les Pays Bas, la République Tchèque, la Russie, la Suisse, l’Egypte et bien évidemment la France, mais également des clubs de haut niveau de gymnastique Française.

En catégorie espoir, et pour ce qui concerne nos Dijonnaises, voici le palmarès :
- 1ère :  L’Italie avec 98 points 917.
- 2e : La France avec 92 points 333.
- 3e : L’équipe de Meaux (Ile-de-France) avec 90 points 817.

Deux médailles pour Lilou Ballin


Au concours général, Maïly Berthenet se classe 8e avec 44 points 800 et Lilou Ballin 10e avec 44 points 367. Ces résultats à l’issue de la journée du samedi ont permis à Lilou de participer le dimanche aux finales par agrès au sol et au saut. Belle performance pour elle puisqu’elle termine médaille de bronze, sur la troisième marche du podium, au saut de cheval avec 12 points 317, et médaille d’argent, deuxième, au sol avec 12 points.

L’Alliance Dijon Gym 21 réalise encore de très bons résultats et le club est très fier d’avoir des gymnastes qui, depuis deux week-end de suite, participent à des tournois internationaux, dont certaines viennent de rentrer sur liste ministérielle pour le très haut niveau de demain.

Un autre club et des inquiétudes


En revanche, le collectif des parents des gymnastes de l’ADG 21 s’inquiète de voir émerger un autre club à Dijon alors que l’Alliance des clubs de gymnastique avait été insufflée il y a quelques années par la municipalité. Surtout, fort de 500 gymnastes, l’ADG 21 «s’inquiète de devoir partager de plus en plus les installations municipales dans un premier temps, et peut être demain les subventions… ce qui mettrait en danger la pérennité du club».
«Ce collectif des parents s’en étonne d’autant qu’il y a un an, le 3 Novembre 2016, Robert Lacroix, alors porte-parole du Maire de Dijon, déclarait devant une vingtaine de parents du collectif qu'«il n’y aura pas de deuxième club de gymnastique féminine sur Dijon», décision qu'il avait qualifiée de «ferme et définitive». Le collectif est d’autant plus désarmé qu’il a un courrier noir sur blanc de Robert Lacroix s’exprimant clairement au nom de monsieur le maire sur cette affaire». A suivre.


L'équipe de France : Chloé Le Rolland, Maïly Berthenet et Lilou Ballin


L'équipe de France termine 2e


Lilou Ballin médaillée de bronze au saut de cheval et médaillée d'argent au sol


Maïly et Lilou médaillées en équipe de France