vendredi 20 septembre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> SPORT > Autres sports

Renaud Gourdon : «On a un groupe qui sera compétitif»

11/07/2019 10:03Imprimer l’article
On a fait le point en cette semaine de reprise pour le Stade Dijonnais avec son manager Renaud Gourdon.
«Les vacances ont fait du bien à tout le monde, après une saison pleine et lourde. Mais on est aussi très contents de reprendre». Suite à la reprise lundi, ayant notamment servi de «calage» avec les différentes équipes sportives et administratives animant le Stade Dijonnais (retrouvez notre article en cliquant ici), le manager et son staff ont emmené le groupe aux Ménuires jusqu’à samedi, pour un stage de cohésion. Dans un groupe fortement renouvelé, l’heure est à la découverte peut-on dire, avant trois semaines suivantes qui seront axées sur le physique et des premiers ateliers avec le ballon.

«On a essayé d’amener de la plus-value»


En effet, l’équipe de Fédérale 1 du Stade Dijonnais, qui est allée jusqu’à sérieusement faire trembler Albi en quarts de finale du championnat de France après une solide deuxième place de poule, a vu partir plusieurs de ses éléments, et non des moindres. Avec «13 départs pour 15 arrivées au final» totalise Renaud Gourdon, il livre son appréciation : «La première des choses importantes était d’abord de conserver nos joueurs. Il y a notamment 4-5 départs de joueurs qu’on aurait souhaité retenir, notre charnière, nos finisseurs (Jules Soulan, Thibault Dufau, Thomas Guigon, Quentin Pilet…) Mais l’appel du plus haut niveau a eu raison et ils sont partis pour la Pro D2. C’est le monde professionnel aujourd’hui. On a essayé d’amener de la plus-value sur des postes où on avait des besoins particuliers. On juge un recrutement en fin de saison et il est un peu tôt pour en parler. Mais je sens déjà que ce sont des bons garçons qui vont nous permettre d’évoluer». Le manager insiste : «On a suffisamment étudié nos carences et nos faiblesses la saison passée pour aller chercher des garçons qui vont nous amener une valeur ajoutée sur les postes, physiquement, sur la densité, sur la profondeur de banc, sur l’expérience… On va avoir un groupe équilibré dans les différentes lignes. Ça nous fait 38 joueurs pour répondre aux exigences, sans compter les espoirs. On a un groupe qui sera compétitif». La charnière qui devrait opérer sera très probablement formée par deux des arrivants, Ignacio Mieres et Thomas Sylvestre.

«Il y aura un objectif de performance plus élevé et c’est normal»


En parlant de groupe, la poule dans laquelle se trouve le Stade Dijonnais a été dévoilée fin juin. Là aussi, c’est sur les terrains que le niveau s’exprimera. Le Stade Dijonnais retrouvera en tout cas l’ASVEL, Chambéry, Mâcon, Beaune, Vienne… Sans négliger les promus dont Renaud Gourdon se méfie, et évidemment Massy, qui descend de l’étage supérieur.
D’ailleurs, le manager ne se cache pas. «L’objectif est a minima de réaliser une saison aussi pleine que la dernière». Selon Renaud Gourdon, «ce serait encore une performance», mais il rappelle : «La saison dernière, on voulait commencer à rivaliser avec les meilleurs. Désormais, il faudra aussi les battre. Il y aura un objectif de performance plus élevé et c’est normal».
Nous vous en avions parlé, le staff a été renforcé autour de Renaud Gourdon et de ses adjoints Thomas Kohler et Tom Paterson. Jack Westley est préparateur physique et responsable de la performance, Aurélien Vacheret, spécialiste de la touche, et Charles Morel, analyste vidéo. Amandine Bouguetoch est préparatrice physique spécialisée dans le développement de la vitesse et de l’explosivité.
Après les trois semaines de préparation évoquées suite au stage de cette semaine, le groupe aura une semaine de congés avant de reprendre par un autre bloc qui sera notamment rythmé par deux matchs amicaux, contre Massy et Bourg. La première journée du championnat est annoncée le 15 septembre.

Alix Berthier
Photo : Alix Berthier