dimanche 22 avril 2018
VIDEO - Le général Olivier Kim, commandant de la région de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté, présidait ce mercredi matin la cérémonie hommage au colonel Arnaud Beltrame, décédé la semaine dernière à Trèbes (Aude) dans l'exercice de ses fonctions.
Questions à...
Ce mardi, la Région et l'Etat présentaient le Plan d’investissement dans les compétences 2018-2022 et sa phase d’amorçage 2018. Un plan qui entre dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle annoncée par le gouvernement et qui propulse le budget de la formation en position de plus gros budget du Conseil Régional. La vice-présidente en charge de la formation professionnelle nous livre son regard sur le projet gouvernemental, ses inquiétudes aussi, et plaide pour un changement complet de la façon de penser la formation. Interview.
> SPORT > Autres sports

ROLLER DE VITESSE : «Une nouvelle aventure qui commence en senior» pour Doucelin Pedicone

27/03/2018 10:22Imprimer l’article
Lors de la première étape de la Coupe du Monde à Castellon (Espagne), Doucelin Pedicone a terminé 9e. Il revient sur son début de saison dans une interview.
Pour Doucelin Pedicone, c’est une nouvelle saison et une nouvelle catégorie au sein d'une nouvelle équipe qui commencent. Le Dijonnais vient de participer à la première étape de la Coupe du Monde en Espagne. Il nous livre ses impressions et revient sur ce début de saison.
 
Salut Doucelin, alors cette année, nouvelle saison en sénior, nouvelle équipe ? Après cette formidable saison 2017…

La saison dernière était exceptionnelle pour moi c’est vrai avec notamment un titre de champion d’Europe et quelque bonnes places aux marathons de fin d’année (3eme senior au championnat de France). C’est vrai que j’avais donc hâte que la saison reprenne, surtout sous mes nouvelles couleurs de team : RollerBlade France. C’est donc une nouvelle aventure qui commence en senior et j’espère qu’elle sera belle !

Quelles sont tes objectifs pour cette année ?

Cette année étant la première année en senior c’est compliqué de s’imaginer ce que je suis capable de réaliser, on a quand même à faire aux meilleurs patineurs mondiaux. Je me suis donc entrainé sérieusement à Nantes durant tout l’hiver avec le pôle France afin de rivaliser et jouer les médailles que ce soit au championnat de France, d’Europe ou du monde même si pour cette dernière étape cela va prendre un peu plus de temps je pense.

Tu viens de participer à la première étape de la Coupe du Monde en Espagne. Tu peux nous raconter la course ?

Sur cette course on n’a pas eu de chance avec la météo, il s’est mit à pleuvoir deux heure avant la course… on est donc parti sur sol mouillé. Le premier tour de course a été marqué par de nombreuses chutes car le sol était très glissant. Je me suis retrouvé dans un petit groupe de 5 derrière l’échappé de 4. Au fur et à mesure le sol a séché et le dernier tour s’est fait quasiment sur le sec. Quelque personnes sont remontées sur notre groupe car on ne s’entendait pas pour rouler. On est donc arrivé au sprint pour jouer la 7eme place. Je fini 9eme. Je tire quelques bonnes leçons de cette course même si je ne suis pas entièrement satisfait du résultat.

Cette année, la saison s’annonce palpitante avec 3 grosses équipes en concurrence, on a hâte de vous voir à Dijon ?

C’est vrai que la saison s’annonce intéressante avec les équipes Powerslide, EOskate et RollerBlade. Bien que je fasse partie de l’équipe de RollerBlade France et non de World de RollerBlade, il est vrai que je serais très heureux de participer, si on me le propose, à réussite de l’équipe. J’ai donc hâte de faire de nouveaux marathons et notamment Dijon qui est l’un des plus rapide du monde. Mon favori  sera donc Ewen (World RollerBlade) qui l’a déjà remporté. Mais cette année il aura à batailler avec Bart (Powerslide) ou encore Nolan (EOskate).

Beaucoup de patineurs semblent vouloir commencer un double projet roller / glace notamment pour participer aux JO. C’est quelque chose qui t’intéresse ?

Il est vrai que quand on voit la médaille de Bart Swings au JO sur la mass Start, cela donne des idées… Cependant je possède déjà un double projet étude/roller qui me demande d’être présent en France tout au long de l’année. Pour passer sur glace il faudrait partir dans un autre pays car il n’y a pas d’infrastructure en France… L’objectif JO d’hiver est donc compromis pour moi et je souhaite d’abord briller en roller avant de penser à autre chose.
AM Sports
Photo : Anne Pedicone