dimanche 26 mai 2019
Les neuf artistes annoncés présentés par neuf clips.
Questions à...
A l’issue d’une saison régulière historique en Jeep Elite avec la 3ème place au classement pour la JDA Dijon Basket et à l’approche du premier tour des playoffs, l’entraîneur Laurent Legname fait le point avec Infos-Dijon sur la réussite de son équipe ainsi que ses forces pour poursuivre l’aventure. Entretien.
> SPORT > Autres sports

ROLLER DERBY : Week-end de Noël avant l’heure au gymnase des Bourroches

15/12/2018 19:01Imprimer l’article
Le Roller Derby Dijon y a programmé des matchs amicaux disputés et une Roller Disco.
«La raclée, on la prend ou on la met !». Tel est le cri d’union de La Raclée, l’équipe masculine du club Roller Derby Dijon. A vrai dire, la raclée, ce sont les Dijonnais qui l’ont prise, en s’inclinant sur le score de 256 à 86 face aux Glorious Basterds de Namur.
Une défaite en ouverture de ce week-end ce samedi après-midi qui n’allait visiblement pas gâcher celui-ci. Car, avant de se reconcentrer sur les championnats l’année prochaine, c’est bien un week-end de Noël avant l’heure qu’organise le club dijonnais, autrement dit un week-end de matchs amicaux, complétés d’animations festives, où la bonne ambiance prévaut avant tout.
Les Belges sont accueillis avec plaisir. Des Belges en forme donc, mais aussi des équipes venues d'ailleurs en France. Le Roller Derby Dijon avait annoncé des rencontres inédites et il tient ses promesses. Sans oublier ce dimanche des féminines sur la piste ainsi que des juniors (retrouvez le programme en cliquant ici), notamment The Velvet Must’Hard qui évoluent cette saison en Nationale 2 et que l’on retrouvera dans ce même gymnase des Bourroches les 19 et 20 janvier 2019, dans le cadre d’un plateau comptant pour le championnat ! Avant les masculins en mars et l'équipe première féminine, en Nationale 1 cette saison, les 27 et 28 avril.
Pour l’heure, à l'approche des fêtes de fin d'année, la bonne ambiance est aussi à partager pleinement à l’occasion de la soirée Roller Disco ce samedi.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier