jeudi 17 octobre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> SPORT > Autres sports

RUGBY : Le Stade Dijonnais domine Drancy

06/10/2019 19:58Imprimer l’article
La victoire bonifiée a été obtenue pour le Stade Dijonnais ce dimanche après-midi à Bourillot (55-7), même si la copie est à revoir pour ce qui est de la deuxième période.
Il y a eu deux périodes dans ce match. Deux périodes de 40 minutes. Jusqu’ici, rien de plus normal que le temps réglementaire d’un match de rugby. Mais il y a eu aussi deux périodes pour le Stade Dijonnais...

Lors de la première, l’équipe de la Cité des Ducs a vite confirmé qu’elle était favorite de ce match, notamment en faisant mal à Drancy sur les touches puis les ballons portés juste derrière, avec en plus quelques percées, pilonnages ou bien options au large sur lesquels Drancy subissait et reculait.
Le bonus offensif était déjà provisoirement dans l’escarcelle dijonnaise, dans laquelle on comptait même six essais - à zéro - au terme de la première période.

La seconde période fut plus mitigée, avec moins de rythme. Le Stade Dijonnais a continué à dominer ses adversaires, mais les offensives étaient moins tranchantes, cassées peut-on dire par des approximations et un ballon rendu glissant par la pluie incessante. Cela malgré une situation de supériorité numérique.
Alors que le jeu étant bien dans le camp adverse, l’équipe dijonnaise s’est même fait surprendre en contre, sur un coup de pied au sol qui terminait dans l’en-but dijonnais, aplati par un Drancéen plus rapide à la course que le retour de Dijonnais.



Ce n’était évidemment un drame, surtout que si Drancy a effectivement marqué le premier essai de cette seconde période, le Stade Dijonnais en a quand même mis trois autres et l’a emporté au final très largement, avec le bonus offensif on l’a dit.
Au classement de la poule 1 de Fédérale 1, le Stade Dijonnais prend la deuxième place, à quatre points de Massy.

Aurélien Vacheret : «Un match en deux temps»


Le spécialiste de la touche au sein du staff dijonnais nous a livré son analyse quelques minutes après le coup de sifflet final sur la pelouse du stade Bourillot : «On peut résumer le match en deux temps. En première période, on est restés dans le cadre, on a respecté la stratégie qu’on avait mise en place. Après, ce n’est jamais facile de gérer les matchs quand on est devant. Nous n’avons pas entamé la deuxième période de la meilleure des manières en ne mettant pas forcément les choses dans l’ordre. Collectivement, ça s’est compliqué, avec en plus des conditions météorologiques difficiles et une équipe adverse courageuse tout de même. A nous d’amener des corrections pour être compétitifs à Suresnes (dimanche 13 octobre)».

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

Stade Dijonnais - Drancy

Les points et les marqueurs du match

6ème minute de jeu : essai marqué par Lucas Marijon pour le Stade Dijonnais, non transformé (5-0).
11ème : essai marqué par Alipate Fatafehi et transformé par Ignacio Mieres pour le Stade Dijonnais (12-0).
13ème : essai marqué par Fats Autagavaia pour le Stade Dijonnais, non transformé (17-0).
19ème : essai marqué par Lucas Marijon pour le Stade Dijonnais, non transformé (22-0).
29ème : essai marqué par Alipate Fatafehi et transformé par Ignacio Mieres pour le Stade Dijonnais (29-0).
40ème et + : essai marqué par Simon Hartmann pour le Stade Dijonnais, non transformé (36-0).

Score à la mi-temps : 36-0 pour le Stade Dijonnais.

55ème : essai marqué par Victor Trebosc et transformé par Théo Siboul pour Drancy (36-7).
62ème : essai marqué par Fats Autagavaia et transformé par Andrea Rabago pour le Stade Dijonnais (43-7).
70ème : essai marqué par Maxime Jadot et transformé par Andrea Rabago pour le Stade Dijonnais (50-7).
75ème : essai marqué par Harlon Klaasen pour le Stade Dijonnais, non transformé (55-7).

Score final : 55-7 pour le Stade Dijonnais.