vendredi 22 mars 2019
Avec notre vidéo de la manifestation.
Youth for climate Dijon a réussi à mobiliser environ 2000 lycéens et étudiants dijonnais à l'occasion de la grève et marche pour le climat ce 15 mars, suite à l'appel de Greta Thunberg.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> SPORT > Autres sports

RUGBY : Le Stade Dijonnais plus fort que l’ASVEL

27/01/2019 19:53Imprimer l’article
L’équipe dijonnaise s’est imposée ce dimanche après-midi au stade Bourillot. Une victoire franche, avec le point de bonus offensif en prime (35-13). Cette deuxième victoire consécutive permet même aux Dijonnais de reprendre le leadership de la poule 4 de Fédérale 1.
Restant sur une victoire arrachée dans les dernières minutes à Beaune (12-17 le 13 janvier), le Stade Dijonnais, de retour à Bourillot, allait devoir faire face à une équipe villeurbannaise sur un terrain très gras et boueux, que la pluie n’a pas arrangé en cours de partie. Un match compliqué, dans lequel l’équipe victorieuse allait certainement être la plus solide dans les impacts et les confrontations de packs.
A ce jeu-là, c’est donc le Stade Dijonnais qui s’est montré le plus fort, même si l’ASVEL situé en milieu de tableau n’était pas venue pour faire preuve de passivité, en n'abdiquant pas à l'image de sa poussée pour l'essai juste avant la mi-temps... Mais le pack dijonnais était effectivement plus puissant pour gagner des pénalités, sans oublier la récupération conquérante d’Otilo Kafotamaki au quart d’heure de jeu qui était à l’origine du premier essai du match inscrit par Lucas Liabot.
Des points, le Stade Dijonnais a pu compter notamment une nouvelle fois sur le bon pied de Jules Soulan, qui faisait oublier le 0/3 de la première période à Beaune, et qui allait même jusqu’à l’essai à la demi-heure de jeu. Des essais, les rugbymen dijonnais en ont finalement marqué quatre, trois de plus que leurs adversaires… Le quatrième, celui du bonus offensif donc, était inscrit grâce à une dernière poussée victorieuse du pack, dans le temps additionnel de la deuxième période. De quoi faire se lever les supporters du Stade Bourillot pour célébrer la victoire et les 5 points !
«Mention spéciale pour les gros !», adressait quant à lui le manager Renaud Gourdon à ses joueurs, revenant à hauteur de Bourgoin et Nice au classement de la poule 4 de Fédérale 1, à hauteur et à nouveau leaders !

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

Stade Dijonnais - ASVEL

Les points et les marqueurs du match

14ème minute de jeu : pénalité réussie par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (3-0).
15ème : essai marqué par Lucas Liabot et transformé par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (10-0).
19ème : pénalité réussie par Romain Bournel pour l’ASVEL (10-3).
28ème : essai marqué et transformé par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (17-3).
36ème : pénalité réussie par Romain Bournel pour l’ASVEL (17-6).
39ème : pénalité réussie par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (20-6).
40 et + : essai marqué Thierry Kounga Kuaté, transformé par Romain Bournel, pour l’ASVEL (20-13).

Mi-temps

45ème : pénalité réussie par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (23-13).
59ème : essai marqué par Lancelot Luteau, non transformé, pour le Stade Dijonnais (28-13).
80ème et + : essai marqué par Ugo Escuder, transformé par Jules Soulan, pour le Stade Dijonnais (35-13).

La composition du Stade Dijonnais au coup d'envoi :


























 
?>