mercredi 23 janvier 2019
Les forces de l'ordre ont donné l'assaut immédiatement après cette avancée spectaculaire des Gilets Jaunes, ce samedi en fin d'après-midi lors de l'acte X, après une manifestation massive dans le centre ville. Nos reportages vidéo.
Questions à...
L’avocat du barreau de Dijon représente une association qui s’est portée partie civile dans l’affaire dite du boxeur. Il revient pour Infos-Dijon sur la première audience, à laquelle il a participé, sur le coté politique et médiatique de l’affaire, mais aussi sur le duel de cagnottes et sur «l’attaque» de la gendarmerie de Dijon. Interview (+vidéo).
> SPORT > Autres sports

RUGBY : Les Gazelles ouvrent leur école de rugby

08/01/2019 16:51Imprimer l’article
Le Rugby Féminin Dijon Bourgogne entend profiter de cette deuxième partie de saison pour développer et inscrire durablement son école de rugby, dans l’objectif de renforcer le club et en même temps de continuer à promouvoir le rugby féminin.
L’ouverture d’une école de rugby était plutôt prévue en septembre 2019 du côté du Rugby Féminin Dijon Bourgogne. Tout compte fait, plusieurs facteurs ont favorisé le lancement de cette école en décembre 2018.

Amener à une pratique plus spécifique


Appuyé par le conseiller technique régional Benjamin Moreux et accompagné logistiquement par la Ligue de Bourgogne-Franche-Comté de rugby, le club a donc ouvert un créneau de 14h00 à 16h00 le mercredi après-midi.
Au Stade Bourillot, Didier Foulont, président du RFDB pour la cinquième saison, précise que «l’intention n’est pas de faire concurrence au Stade Dijonnais» dans les rangs duquel plusieurs jeunes filles sont formées au sein d’équipes mixtes, mais que le sens de ce développement est bien de proposer une pratique disons plus spécifique aux filles âgées de 6 à 14 ans pouvant ensuite les amener à persévérer dans le rugby féminin en cadettes puis en seniors.
L’éducatrice principale de cette nouvelle école de rugby est Laura Blondiau. Ayant intégré les Gazelles en cadettes via la section sportive au lycée Hippolyte Fontaine à Dijon où elle a passé son baccalauréat, elle joue depuis cette saison avec l’équipe senior. Depuis cette année aussi, la jeune sportive de 18 ans s’est engagée dans la préparation d’un BP JEPS qu’elle compte obtenir dans deux ans.

Laura Blondiau aux commandes


C’est alors en parallèle de la formation théorique que la principale intéressée a signé un contrat d’apprentissage avec le RFDB.
«Je me pose quand même quelques questions car je n’ai jamais entraîné des jeunes très jeunes. Pour les cadettes (15-18 ans), que j’entraîne depuis cette saison également, c’est plus rythmé, avec du jeu», confie l’éducatrice, souhaitant progresser dans l’approche d’une formation auprès de jeunes filles avec lesquelles il faut souvent faire preuve davantage de pédagogie afin de leur enseigner au mieux les fondamentaux de la pratique sportive. Dans l’encadrement de l’école de rugby, Laura Blondiau pourrait être assistée de deux autres joueuses du club préparant des brevets fédéraux.
«L’idée d’ouvrir une école de rugby, elle vient forcément dans le développement d’un club. Quand on sait ce que représentent les Gazelles dans le rugby féminin en Bourgogne-Franche-Comté, il était tout à fait logique de lancer notre école», insiste quant à lui Didier Foulont, en rappelant que le club exclusivement dédié au rugby féminin - la première équipe des Gazelles fut formée en 2001 - compte aujourd’hui plus de 90 licenciées dont une quarantaine de seniors. Des seniors qui tenteront d’ailleurs ce week-end de reprendre la première place de la poule 2 de Fédérale 1, contre le LOU au stade Bourillot ce dimanche.

Vers le renforcement du rugby féminin


Pour en revenir à l’école de rugby, aucun objectif d’inscriptions n’est fixé. Le club espère pouvoir déjà fidéliser une quinzaine de joueuses et de bien évidemment donner la possibilité aux intéressées de participer aux compétitions mixtes. Si les créneaux de deux heures programmés chaque mercredi le sont au stade Bourillot, il n’empêche que le club envisage de, suivant les demandes, «déplacer» les entraînements aux côtés d’autres clubs de la Côte-d’Or tels que Chenôve, Nuits-Saint-Georges, Genlis, Châtillon-sur-Seine… Le RFDB insuffle des perspectives nouvelles au rugby féminin. Rappelons que le club s’inscrit par ailleurs dans deux ententes, l’une en rugby à VII et l’autre en rugby à X (avec Langres et le RCD).
Les Gazelles cadettes, que les jeunes joueuses formées à l’avenir intègreront souhaitons-le, se portent très bien au niveau fédéral cette saison, avec 5 victoires en autant de matchs.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier et RFDB (cadettes)

Pour plus d’informations sur l’école de rugby, contactez le secrétariat du Rugby Féminin Dijon Bourgogne (Laura Blondiau et Maëlys Marmier) au 03 45 34 25 14, ou à l’adresse mail : rfdb.lesgazelles@gmail.com.
Secrétariat (Stade Bourillot, 75 route de Dijon, Longvic) ouvert les lundi, mercredi et vendredi de 14h00 à 18h00 et les mardi et jeudi de 15h00 à 19h00.
Site internet :  www.rfdb-lesgazelles.fr










 
?>