mercredi 20 mars 2019
Avec notre vidéo de la manifestation.
Youth for climate Dijon a réussi à mobiliser environ 2000 lycéens et étudiants dijonnais à l'occasion de la grève et marche pour le climat ce 15 mars, suite à l'appel de Greta Thunberg.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> SPORT > Autres sports

RUGBY : Les super-héros étaient bien dijonnais contre Bourgoin

18/11/2018 20:29Imprimer l’article
Le Stade Dijonnais l’a fait ! Il s’est imposé contre le CSBJ ce dimanche après-midi au stade Bourillot. Non seulement les Dijonnais l’emportent au terme d’un match tendu et de folie, mais ils confortent leur leadership de la poule 4 de Fédérale 1 et privent même les Berjalliens du bonus défensif (28-19).
Du côté du Stade Dijonnais, on s’attendait clairement à recevoir l’ogre berjallien sur la pelouse du stade Bourillot ce dimanche. Mais l’envie d’attaquer le match avec dignité devant les supporters était également très forte. Et quoi de mieux qu’un Jules Soulan égal à lui-même pour débuter le match et mettre en confiance au panneau d'affichage.

Jules Soulan face à Nicolas Cachet pour commencer


Le demi-d’ouverture dijonnais ne manquait pas les trois premières pénalités du match pour donner de l’avance à son équipe, mais en face Nicolas Cachet était lui aussi efficace et permettait à Bourgoin de rester au contact.
Entre un arbitrage peut-être trop permissif pour de rudes berjalliens mais tout de même nombre d’approximations dijonnaises, le CSBJ reprenait du poil de la bête, et c’est juste avant la mi-temps que l’équipe berjallienne acculait le Stade Dijonnais sur sa ligne d’en-but pour finalement inscrire l’essai et passer devant au score d’un point à la mi-temps (12-13).
Au fur et à mesure de la deuxième période, on pouvait redouter que Bourgoin prenne le large. Avec des Dijonnais retombant en quelque sorte dans leurs travers, avec des actions précipitées agrémentées de mauvais choix, avec des pertes de balle sur les rucks et une infériorité numérique (carton jaune adressé à Hugo Alarcon à la 51ème minute) à l’heure où Bourgoin remettait la main sur le ballon. Mais Bourgoin a manqué de précision pour enfoncer le clou au pied et tuer le match. C'est en revanche le Stade Dijonnais qui recollait à un tout petit point au score à l'entame des dix ultimes minutes de jeu.

Une contre-attaque qui va jusqu’au bout et fait exulter le Stade


En faisant référence au père des comics Stan Lee en conférence d’avant-match vendredi, le manager du Stade Dijonnais Renaud Gourdon a certainement réveillé des pouvoirs. Car ce sont bien les Dijonnais qui ont produit une fin de match de super-héros, pour inverser la tendance dans le jeu et surtout aller jusqu’à l’essai suite à une contre-attaque où les enchaînements dans les déblayages et les passes étaient accompagnés par une foule en délire. L'essai était inscrit et voilà que la victoire se dessinait finalement.
Un enthousiasme prolongé jusqu’au bout peut-on même dire puisque les Dijonnais appuyaient sur la défense adverse au lieu de gérer leur avantage dans la dernière minute de jeu.
Résultat : une dernière pénalité était accordée et plaçait Jules Soulan juste devant les perches… Les trois derniers points d’un gros succès pour le Stade Dijonnais. Trois points supplémentaires qui laissaient aussi le CSBJ à la place de dauphin du Stade Dijonnais, sans le bonus défensif.
Au classement, avant le dernier match de la phase (le Stade Dijonnais ira à Vienne le 2 décembre), les leaders dijonnais comptent désormais 42 points, et Bourgoin toujours 37 unités.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

Stade Dijonnais - CSBJ

Les points et les marqueurs du match

3ème minute : pénalité réussie par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (3-0).
6ème : pénalité réussie par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (6-0).
14ème : pénalité réussie par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (9-0).
19ème : pénalité réussie par Nicolas Cachet pour le CSBJ (9-3).
32ème : pénalité réussie par Nicolas Cachet pour le CSBJ (9-6).
36ème : pénalité réussie par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (12-6).
40ème : essai marqué par Giorgi Zakashvili, transformé par Nicolas Cachet pour le CSBJ (12-13).

Mi-temps

47ème : pénalité réussie par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (15-13).
52ème : pénalité réussie par Nicolas Cachet pour le CSBJ (15-16).
64ème : pénalité réussie par Nicolas Cachet pour le CSBJ (15-19).
72ème : pénalité réussie par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (18-19).
78ème : essai marqué par Matthieu Majeau, transformé par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (25-19).
80ème : pénalité réussie par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (28-19).



















 
?>