samedi 20 juillet 2019
Vendredi soir, C'est Jazzlab Orchestra qui a conclu l'édition 2019, qui a vu passer sur scène Jurassic Blues lundi, Trip Quartet mardi, Heaven mercredi et The Backbeat Proofs jeudi.
Questions à...
A l’issue d’une saison régulière historique en Jeep Elite avec la 3ème place au classement pour la JDA Dijon Basket et à l’approche du premier tour des playoffs, l’entraîneur Laurent Legname fait le point avec Infos-Dijon sur la réussite de son équipe ainsi que ses forces pour poursuivre l’aventure. Entretien.
> SPORT > Basket

BASKETBALL : La JDA Dijon battue par Gravelines-Dunkerque

17/11/2018 00:10Imprimer l’article
Ce fut chaud ce vendredi soir au Palais des Sports… La JDA Dijon s’est finalement inclinée de deux points face au BCM Gravelines-Dunkerque (82-84).
«Autre compétition, autre dynamique». La JDA Dijon pouvait se dire cela «au lendemain» de sa défaite européenne contre Anvers, la plus de large de la saison (19 points d'écart mardi dernier).
Car sur le parquet du Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy, il fallait que les Dijonnais retrouvent vite leurs esprits et la confiance, à l’heure de la réception ce vendredi soir de Gravelines-Dunkerque qui affichait un bilan de 4 victoires pour 5 défaites. D’autant plus dans un championnat où, contrairement à la situation en Champions League, la JDA Dijon affiche un bilan positif (6V-3D) et restait sur une victoire de prestige dans le derby bourguignon, obtenue à Chalon-sur-Saône le week-end dernier.

Ryan Pearson bien dans la place


Après un essai à l’échauffement, l’équipe dijonnaise devait constater que son meneur David Holston (blessure à la cuisse) n’était encore pas apte à jouer. Mais l'ailier fort Ryan Pearson - autre artisan du succès au Colisée dimanche dernier - pouvait bel et bien tenir sa place après l’appel suspensif de la JDA quant à la sanction infligée à son joueur suite aux incidents contre Bourg-en-Bresse.
Ryan Pearson, c’est d’ailleurs lui qui donnait le ton ce vendredi soir, en inscrivant les deux premiers points du match pour Dijon, et même les trois premiers points puisqu’il provoquait la faute et inscrivait le lancer-franc bonus. Il finira le match avec 17 points (6/8 aux tirs), 8 rebonds et 6 passes décisives, mais 6 ballons perdus tout de même.
Alors que les éléments dijonnais se trouvaient bien, avec notamment une relation extérieurs-intérieurs payante, c’est l’arrière Scott Wood pour Gravelines qui répondait notamment, avec trois tirs à longue distance dans un premier quart-temps que s’est adjugé le BCM (24-25). Avec une série poursuivie à l’entame du deuxième quart-temps qui voyait Gravelines-Dunkerque infliger un 10-0 à la JDA…

Gavin Ware expulsé dans le troisième quart-temps


Les Dijonnais restaient au contact en s’appuyant sur Alexandre Chassang et surtout Gavin Ware (11 points dans le deuxième quart-temps pour le pivot dijonnais), mais Scott Wood et Myles Hesson côté gravelinois ne manquaient pas d’adresse derrière l’arc. A la mi-temps, la JDA accusait un retard de 6 points (47-53).
Et alors que l’équipe dijonnaise revenait à trois points du BCM grâce à un bon move de Ryan Pearson (56-59, 26ème minute de jeu), le début de bagarre qui suivait allait priver la JDA d’un atout de poids : après un temps vidéo, les arbitres décidaient d’expulser de la rencontre Bangaly Fofana du côté de Gravelines, mais aussi Gavin Ware du côté de Dijon... Sachant qu'il totalisait alors 17 points et 5 rebonds en 18 minutes de jeu, c'est dire combien son absence pouvait être préjudiciable à la JDA.
Incompréhension, mécontentement et colère étaient exprimés dans le Palais des Sports, explosant un peu plus tard lors de l’égalisation d’Obi Emegano (59-59, 27ème minute). Sauf que pour ponctuer la fin du troisième quart-temps, c’est encore Scott Wood qui artillait à trois-points pour le BCM (61-65). L’arrière gravelinois terminera quant à lui la partie MVP, avec 20 points notamment (à 7/8 aux tirs dont 5/6 à longue distance) et 24 d’évaluation.

Pas de fatalisme


Dans un quatrième quart-temps au début duquel Ryan Pearson commettait sa quatrième faute personnelle, la JDA Dijon n’a pour autant pas craqué. Avec le capitaine Axel Julien qui ramenait même les Dijonnais à un point, avec pas mal de minutes restant à jouer (66-67, 32ème).
Et même si l’équipe dijonnaise fut distancée de 10 points lors de cette dernière période (68-78, 37ème), celle-ci n’a rien lâché. Myles Hesson a fait du mal dans les dernières minutes en faveur du BCM, mais la JDA a été portée par Axel Julien (22 points marqués au final à 7/12 dont 3/5 à longue distance) et Jérémy Leloup notamment pour maintenir l’espoir d’une victoire sur le fil.
C’est donc une défaite de deux points qui est venue sceller la soirée dijonnaise, la 4ème en 10 matchs de championnat. Certainement pas le meilleur des résultats pour la JDA avant d’aller à Jérusalem dans la semaine et de se rendre au CSP Limoges le week-end prochain. Mais dans une phase difficile en coupe d’Europe (5 défaites consécutives avant d'affronter l'équipe leader de la poule) et une période mitigée en championnat, l’équipe dijonnaise ne semble pas résignée.

Alix Berthier
Visuel : Twitter JDA Dijon Basket

JDA Dijon - BCM Gravelines

La box-score à consulter

en cliquant ici