jeudi 14 novembre 2019
Experts du quotidien, les membres de l'association Envie d'aller plus loin avec mon handicap étudient l'accessibilité des événements ou des moyens de déplacement à Dijon. Après deux années de déboires, ils espèrent que les prochaines animations des Féeries de Noël seront réellement inclusives.
Questions à...
Depuis mars 2018, Sophie Harent occupe la direction du musée Magnin. À l'occasion d'un nouvel accrochage, elle explique pour Infos-Dijon comment elle donne un nouveau souffle à ce musée national.
> SPORT > Basket

BASKETBALL : La JDA Dijon doit s’incliner contre l’ASVEL

13/10/2019 20:49Imprimer l’article
L’équipe dijonnaise n’a pas explosé malgré une entame de match très compliquée... Mais c’est bien l’équipe de l’ASVEL qui a été la plus forte dans ce match au sommet, dans le cadre de la 4ème journée de Jeep Elite.
C’était une grosse affiche au Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy, entre deux équipes jusque-là invaincues en championnat. Et contre l’équipe championne de France en titre, d’autant plus renforcée cet été et qui se paie le luxe d’être d’attaque à la fois en Jeep Elite et en Euroleague, la JDA Dijon devait débuter son match sans traîner, mieux que contre Le Portel et Nanterre, les deux premières victoires à domicile cette saison en championnat.

Ce sont les Villeurbannais qui sont le mieux rentrés dans l’opposition, en infligeant rapidement un 10-0, à des basketteurs locaux manquant d’engagement, et en s’adjugeant une avance de 12 points au terme du premier quart-temps (13-25), puis de 17 points à la mi-temps (30-47).

Cela dit, le retour des vestiaires a redonné quelques espoirs à la salle. En seulement quatre minutes de jeu dans le troisième quart-temps, la JDA Dijon est revenue à dix points de LDLC ASVEL (40-50). Dix points, c’était l’écart au bout de trois quart-temps (50-60). Il en restait donc un pour inverser la tendance.



La JDA Dijon n’a pas lâché l’affaire, mais l’opposition fut trop dense pour pouvoir totalement étouffer et plomber les Villeurbannais, s’en remettant notamment à l’expérience d’Antoine Diot à la mène (13 points à 100% aux tirs, 7 passes décisives et 6 rebonds pour lui dans ce match, meilleure évaluation).
Sur un trois points de Rasheed Sulaimon, la JDA Dijon a recollé à 5 points (69-74), à une minute du buzzer final… Celui-ci a finalement retenti sur une victoire de 9 points de LDLC ASVEL (70-79), plus que jamais leader de la Jeep Elite (5 victoires).
Compte-tenu de l’adresse aux tirs dans ce match en faveur de l’ASVEL, il aurait fallu voir une JDA en feu pour espérer un retournement de situation : 69% pour l’ASVEL contre 55% pour la JDA à deux points notamment. Ce ne fut pas le cas et la constance laisse une nouvelle fois à désirer sur l'ensemble du match. Trop handicapant face à l'adversité de ce dimanche après-midi.

La JDA redescend à la 5ème place du championnat et devra aller se relancer sur le parquet d’Orléans le week-end prochain. Avant cela, le Palais des Sports pourra vivre les premières minutes européennes cette saison puisque la JDA reçoit Szombathely (Hongrie) ce mercredi pour la première journée de la Basketball Champions League.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

À Dijon, au Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy, la JDA Dijon est battue par LDLC ASVEL : 70-79 (13-25, 17-22, 20-13, 20-19). Toutes les statistiques du match sont à consulter en cliquant ici.