jeudi 22 août 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> SPORT > Football

Antoine Kombouaré avant PSG - DFCO : «On gagne… On est toujours en vie»

18/05/2019 03:17Imprimer l’article
Pour le compte de la 37ème et avant-dernière journée de Ligue 1 Conforama, le DFCO se déplace sur le terrain du Paris Saint-Germain ce samedi soir (coup d’envoi à 21h00 au Parc des Princes). Retour sur la conférence de presse d’avant-match avec l’entraîneur du DFCO Antoine Kombouaré.
«Quand tu joues contre Paris, tu sais que ça va être difficile… Mais on doit penser à nous», avait notamment dit quelques minutes plus tôt Alex Rúnarsson en conférence de presse. «On n’a pas le choix», s’est lui exprimé son coach. En annonçant aussi : «On peut, on veut jouer notre avenir sur la dernière journée… N’ayons pas peur des mots, on peut être en vacances après ce match contre Paris».
Ce serait dans le cas d’une défaite du DFCO conjuguée à des victoires de Caen et de Monaco, voire même seulement des matchs nuls puisque le goal-average est aujourd’hui favorable aux concurrents directs des Dijonnais…

Deux physionomies possibles, l’une à provoquer par le DFCO


Au Parc des Princes ce samedi, le coach du DFCO pense à deux physionomies, en voulant croire à la seconde. La première ? Les joueurs du PSG, déjà champions de France on le rappelle, «peuvent être très détendus et ça peut alors être très compliqué pour nous», se méfie Antoine Kombouaré. La seconde physionomie ? Les Parisiens «peuvent avoir des soucis à se mettre dedans si c’est compliqué, ils peuvent être embêtés» par des Dijonnais jouant leur peau. D’autant plus que le PSG sera amputé de plusieurs de ses joueurs défensifs (Bernat, Kimpembe, Marquinhos, Verratti)… «A nous de faire mal à une défense inédite», appuie Antoine Kombouaré.
Il ne néglige pas pour autant la force de frappe du PSG. Sur le retour de Kylian Mbappé notamment, après ses trois matchs de suspension, il lâche : «Il va être un peu fâché le garçon…». En décodé, c’est là encore au DFCO d’être vigilant et de lui compliquer sa chasse aux buts.

Des risques, mais aussi une chance…


L’option de l’attaque à tout-va pour le DFCO serait évidemment trop risquée… Mais du fait du titre acté pour le PSG, Antoine Kombouaré souligne également que «c’est un match différent des matchs qu’on peut jouer contre Paris durant la saison». C’est en quelque sorte une chance pour le DFCO, qui doit bien débuter le match, «mettre les atouts» de son côté pour faire déjouer un PSG qui pourrait jouer l’opposition trop en dilettante. Attention tout de même, on sait que ce sera la soirée de remise du trophée aux Parisiens… De quoi les motiver quand même à boucler l’affaire peut-on dire sur une belle prestation (avant-dernière journée mais dernier match au Parc des Princes pour les Parisiens).
Dans le contexte actuel, même avec tout le respect dont témoigne Antoine Kombouaré pour ses anciens clubs en l’occurrence pour le PSG, il aimerait «gâcher la fête». Et il insiste à propos de son équipe aujourd’hui : «Demain on gagne… On est toujours en vie. Mettre ce but contre Strasbourg a donné de l’espoir, et il faudra le mettre contre Paris. Il faut profiter de cette petite ouverture».
Quant à son gardien numéro 1 en ce moment, il salue sa capacité à avoir fait les efforts, à s’être mis dans de bonnes dispositions pour tenir aujourd’hui une place de choix devant la cage dijonnaise.

Fouad Chafik indisponible


Pour l’opposition contre le PSG, l’entraîneur du DFCO devra en revanche se passer de Fouad Chafik, touché par des lombaires douloureux en milieu de semaine. Enzo Loiodice sort du groupe suite à un choc avec Wesley Saïd et par conséquent une douleur au genou. Le défenseur Arnold Bouka Moutou et l’attaquant Benjamin Jeannot sont de retour. Du fait de la nouvelle absence évoquée en défense (Nayef Aguerd purge son deuxième match de suspension), c’est Mickaël Alphonse qui devrait débuter en arrière latéral droit.
Dernier point sur l’effectif, le milieu de terrain Mehdi Abeid a entamé une phase de reprise cette semaine et pourrait être apte pour la dernière journée de championnat.

Alix Berthier
Photo : Alix Berthier