mercredi 20 juin 2018
Questions à...
Le tourisme est en pleine mutation en France. Pour éclairer les enjeux de ce secteur, Infos-Dijon a interrogé Sladana Zivkovic, la présidente du nouvel office de tourisme de Dijon Métropole. Elle nous parle modernisation des visites, développement du numérique, ouverture des commerces le dimanche et tourisme vert.
> SPORT > Football

FOOTBALL : Deux éliminations en coupes de France pour le DFCO

08/01/2018 02:10Imprimer l’article
Les hommes, à Strasbourg, et les filles, face à Grenoble, ont été éliminés ce dimanche en 32es de finale de leurs coupes de France respectives.
La Coupe de France 2018, c'est terminé pour le DFCO. Ce dimanche, l'équipe d'Olivier Dall'Oglio a été éliminée à Strasbourg au terme d'un match de 120 minutes qui laissera quelques regrets et peut-être même des jambes un peu lourdes dès le début d'année.
Quelques regrets, comme cette tête de Tavares qui finit à la 120e minute sur le poteau, et qui aurait mené les Dijonnais aux tirs aux buts. Le score final (3-2) atteste d'une partie animée, et notamment la deuxième heure de jeu. C'est en effet à la 60e que le Strasbourgeois Gonçalves ouvrait le score en reprenant un centre, mais Djilobodji, pas plus de six minutes plus tard, remettait les deux équipes à égalité en reprenant de la tête un corner de Sliti.

Deux coups de massue en début de prolongation


1-1, c'est le score au coup de sifflet final, et voici les deux équipes de Ligue 1 en route pour une prolongation, moment toujours redouté tant pour la pression qu'il génère que pour les conséquences qu'il peut avoir sur les organismes. D'autant que cette prolongation là a eu de quoi saper le moral aux Dijonnais, avec deux buts rapidement encaissés aux 92e et 93e minute par Blayac et Da Costa. On aurait pu assister à une correction mais Tavares, dans un moment d'une grande inspiration, réduit le score à la 103e d'une talonnade magnifique. Et l'attaquant de redonner l'espoir aux siens pour un dernier quart d'heure de suspense absolu, et de rater pour quelques centimètres l'égalisation à la 120e.

«Il y a de bonnes choses à retenir de ce match»


C'est dommage, mais chacun savait dès le tirage au sort que la qualification, à l'extérieur contre une autre équipe de Ligue 1, n'allait pas être facile.
«Ça a été hyper serré entre deux équipes qui se ressemblent beaucoup. Je peux surtout regretter la première mi-temps, qui chez nous, a été d’une timidité impressionnante. Il a encore fallu attendre de se faire secouer pour réagir» regrettait le coach Olivier Dall'Oglio après la rencontre, avant de se montrer plus positif : «Par contre, on n’a pas lâché : c’est déjà une bonne chose, ça a été positif de ce côté-là. Il y a de bonnes choses à retenir de ce match».

Cliquez ici pour lire la réaction complète d'Olivier Dall'Oglio sur dfco.fr

Cliquez là pour voir le diaporama photo

Les féminines également éliminées


Les filles aussi jouaient en 32e de finale de la Coupe de France, mais à Dijon, contre Grenoble. Au stade des Poussots, elles ont encaissé deux buts en fin de première mi-temps et, malgré de bonnes choses en deuxième période, n'ont jamais réussi à inverser la tendance.
Pour les deux équipes phares du DFCO, il s'agit désormais de se concentrer pleinement sur le championnat : pour conserver leur place de leader chez les filles, et pour bien lancer la deuxième moitié de saison chez les hommes, et décrocher un deuxième maintien consécutif dans l'élite.

Cliquez ici pour lire le résumé du match et la réaction du coach des féminines