mardi 11 décembre 2018
Questions à...
Le préfet de Côte-d'Or et de Bourgogne-Franche-Comté, Bernard Schmeltz, a réagi ce samedi pour Infos-Dijon.
> SPORT > Football

FOOTBALL : DFCO-Amiens, un point de plus vers le maintien

10/03/2018 22:22Imprimer l’article
Pour le compte de la 29ème journée de Ligue 1, il n’y pas eu de vainqueur au stade Gaston-Gérard ce samedi soir, entre Dijon et Amiens (1-1). Mené au score et devant égaliser, le DFCO n’a pas su l’emporter. Il atteint malgré tout son total de points de la saison dernière en championnat, à neuf journées de la fin de celui-ci... Le maintien est proche.
La réception d’Amiens ce samedi soir ne pouvait permettre au DFCO d’obtenir les six points souhaités, pour atteindre les fameux 42 points et pouvoir dire que le maintien est assuré.
Même si, avant le coup d’envoi, Amiens se trouvait à 7 points du DFCO (29 points contre 36), l’objectif recherché par les deux clubs - garder une place en Ligue 1 la saison prochaine - faisait de l’opposition un rendez-vous à ne pas manquer au stade Gaston-Gérard.
Sur la pelouse de celui-ci, ce sont les Dijonnais qui ont entamé le match «par le bon bout», mais le Sporting Club d’Amiens a vu sa défense répondre présente et son gardien ne pas être très inquiété.

Serge Gakpé prend part aux débats…


Alors que le DFCO devait faire sans Florent Balmont et Oussama Haddadi, dont les suspensions s’ajoutaient aux blessures ou reprises progressives de Mehdi Abeid, Xeka et Fouad Chafik, l’équipe d’Amiens devait procéder à un premier changement assez tôt dans la partie : Prince Guano, touché suite à un duel aérien avec Julio Tavares, devait sortir, remplacé par Serge Gakpé (27ème minute de jeu).
Un changement contraint disons. Mais un changement qui allait compter, puisque c’est l’entrant qui allait amener l’ouverture du score, dans un match certes haché mais qui s’animait en fin de première période.
C’est juste avant la mi-temps que le centre de Serge Gakpé était repris par Moussa Konaté. L’attaquant amiénois avait de la réussite pour tromper Baptiste Reynet, et le DFCO se retrouvait mené à la pause. Jamais bon de finir une période de la sorte, mais il restait 45 minutes pour réagir.

Wesley Saïd remet «les pendules à l’heure»


Si la précision manquait aux Dijonnais, l’envie de pousser pour égaliser était manifestée. Sur le rectangle vert, le coach Olivier Dall’Oglio opérait deux changements à l’heure de jeu : Naïm Sliti à la place de Chang-Hoon Kwon (56ème) et Jordan Marié qui remplaçait Wesley Lautoa (60ème).
L’égalisation dijonnaise était elle signée Wesley Saïd, sur une frappe qu’il s’est créée lui-même à l’entrée de la surface (69ème).
Il restait désormais une vingtaine de minutes au DFCO pour tenter de l’emporter. Pas suffisant pour une équipe de Dijon qui n’a pas été assez tranchante dans ce match.
En tout cas, avec ce résultat significatif d’une envie de jouer et d’un caractère qui ne sont plus à démontrer, on s’approche encore un peu plus du maintien, avec ce point supplémentaire au compteur.
La victoire aurait d’autant plus compté, puisque les équipes poursuivantes (Strasbourg, Angers, Saint-Etienne, Troyes, Lille…) n’ont pas gagné. Guingamp et Toulouse joueront elles ce dimanche, contre l’OGC Nice et l’Olympique de Marseille…
Ce samedi soir, le DFCO se classe toujours 10ème, avec 37 points.

Alix Berthier

Visuel : Twitter DFCO



 
?>