mercredi 17 juillet 2019
Les conditions météorologiques actuelles sont favorables à la pollinisation des graminées, espèce fortement allergisante, explique Atmo.
Questions à...
A l’issue d’une saison régulière historique en Jeep Elite avec la 3ème place au classement pour la JDA Dijon Basket et à l’approche du premier tour des playoffs, l’entraîneur Laurent Legname fait le point avec Infos-Dijon sur la réussite de son équipe ainsi que ses forces pour poursuivre l’aventure. Entretien.
> SPORT > Football

FOOTBALL : Le DFCO cède face à l’OM

08/02/2019 23:08Imprimer l’article
Alors que les Dijonnais avaient surpris les Marseillais en ouvrant le score en première période, ils n’ont pas tenu après la mi-temps (1-2).
Au vu des dix premières minutes de jeu, on se disait effectivement qu’obtenir un point ou plus pour le DFCO contre l’Olympique de Marseille allait être difficile. Difficile car les Marseillais monopolisaient le ballon (65 % de possession de balle après 12 minutes de jeu), alors que les Dijonnais dégageaient leur camp et ne parvenaient pas à temporiser.

Efficacité et résistance du DFCO


Cela dit, malgré une tentative de Mario Balotelli ayant fait peur, en passant au ras du poteau gauche de Bobby Allain (11ème minute de jeu), le score était toujours nul. Et c’est même le DFCO qui allait créer la surprise, grâce d’abord à l’audace de Fouad Chafik osant une frappe à une vingtaine de mètres de la surface de réparation marseillaise… Le ballon était repoussé mais non capté par le gardien de l'OM Steve Mandanda, qui voyait Jordan Marié suivre l’action et croiser son tir pour ouvrir le score.
Contre le cours du jeu, le DFCO se retrouvait à mener au score… De quoi devoir davantage résister aux assauts de l’OM, mais avec peut-être aussi des opportunités de contres à exploiter. Avec l’appui d’un stade Gaston Gérard à guichets fermés.
C’est ce que tentait de faire l’équipe dijonnaise. Et même si elle devait se replier à plusieurs reprises, résister, elle y mettait du coeur et de l’impact. Cela tout en étant même proche du 2 à 0, sur une frappe de Wesley Saïd sauvée par Steve Mandanda (39ème).
A la mi-temps, l’avantage du DFCO était peut-être bien payé mais les footballeurs locaux avaient le mérite de l’efficacité mais aussi celui de tenir bon. 45 minutes restaient tout de même à jouer au stade Gaston Gérard.

Balotelli trouve l’ouverture pour l'OM


L’égalisation de l’OM arrivait avant l’heure de jeu. Mario Balotelli, jusque-là bien serré par la défense dijonnaise, trouvait l’espace au second poteau sur un corner. Le deuxième but marseillais était marqué sur une belle inspiration de Lucas Ocampos.
En une vingtaine de minutes, devant notamment faire face à une bonne entrée de Valère Germain en attaque, le DFCO venait de céder, malgré quelques contres dont un tir de Jordan Marié (63ème) repoussé par Steve Mandanda puis repris par Wesley Saïd qui aurait pu permettre au DFCO de reprendre l’avantage si le tir avait été cadré.
En dépit des entrées d’éléments offensifs (Sory Kaba et Naïm Sliti, sans oublier l'expérience de Florent Balmont), l’équipe dijonnaise n’a pu arracher l’égalisation... Si le DFCO s’est montré on l’a dit efficace et résistant en première période, l’OM a eu à nouveau beaucoup le ballon en deuxième période, ainsi que la réussite.
«Une défaite au goût amer», selon l'entraîneur dijonnais Antoine Kombouaré, trouvant que son équipe a trop reculé dans la deuxième partie de match.

Alix Berthier
Visuel : Twitter DFCO

La feuille de match :


A Dijon, stade Gaston-Gérard, le DFCO battu par l’Olympique de Marseille : 1-2 (1-0).
Arbitre central : Thomas Léonard.

Buts : Marié (18e) pour le DFCO ; Balotelli (56e), Ocampos (74e) pour l’OM.
Avertissements : Yambéré (43e), Lautoa (50e), Chafik (93e) au DFCO ; Sanson (72e), Balotelli (82e), Kamara (95e) à l’OM.
Expulsion : Aucune.

Dijon : Allain - Chafik, Yambéré, Lautoa, Haddadi - Amalfitano (Kaba, 76e), Abeid (Balmont, 87e), Marié - Kwon, Tavares (cap.), Saïd (Sliti, 83e).
Non utilisés : Rúnarsson - Alphonse, Aguerd, Loiodice.

Marseille : Mandanda (cap.) - Sakai, Kamara, Caleta-Car, Amavi - Sarr (Germain, 55ème), Lopez (Sanson, 69e), Strootman (Rolando, 79e), Ocampos - Thauvin, Balotelli.
Non utilisés : Pelé - Radonjic, Sertic, Njie.