vendredi 19 avril 2019
Une opération de grutage est effectuée en ce milieu de semaine du côté de la place de la Libération.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> SPORT > Football

FOOTBALL : «Le DFCO dit non au racisme»

13/04/2019 20:29Imprimer l’article
ACTUALISÉ SAMEDI À 19H : La garde-à-vue de l'homme interpellé va être prolongée.
Dans un communiqué, le club dijonnais déplore fermement les insultes racistes dont a été victime le joueur d’Amiens Prince Guano ce vendredi soir lors du match au stade Gaston-Gérard. Le DFCO «souhaite qu’une décision ferme soit prise par la justice à l’encontre de cet individu».
Ce vendredi soir au stade Gaston-Gérard, le football a été victime de l’imbécilité humaine.
Des insultes racistes d’un « supporter » envers Prince Gouano ont entraîné l’interruption temporaire de la rencontre opposant le DFCO à Amiens.
 
Immédiatement, tout a été mis en œuvre pour identifier et interpeller l’auteur, qui n’a pas sa place dans un stade de football. Ce comportement est tout simplement inacceptable. Ces actes intolérables n’ont leur place ni sur le terrain, ni en dehors. L’ensemble du DFCO apporte son soutien le plus total au capitaine amiènois Prince Gouano.
 
Cet acte isolé porte atteinte aux valeurs de respect et de solidarité toujours prônées par le DFCO. Le club a décidé de porter plainte et souhaite qu’une décision ferme soit prise par la justice à l’encontre de cet individu.

Communiqué du DFCO
Photo : Vincent Poyer / DFCO

Actualisation :

Communiqué du procureur de la République :
Le 13 avril 2019 13h00 :
Au cours du match de football DIJON-AMIENS des cris à caractère racistes ont été entendus.
Une enquête de flagrance est en cours et une personne est actuellement toujours en garde à vue à la suite de ces faits.
Eric Mathais, procureur de la République.

Communiqué du procureur de la République :
13 avril 2019 19h00
Au cours du match de football DIJON-AMIENS qui se jouait à Dijon le 12 avril 2019, des cris à caractère racistes ont
été entendus.
Une enquête de flagrance est en cours et une personne est actuellement en garde à vue à la suite de ces faits.
Sa garde à vue va faire l’objet d’une prolongation ce soir, afin de permettre la poursuite des investigations.
Eric Mathais, procureur de la République.