jeudi 20 juin 2019
Les conditions météorologiques actuelles sont favorables à la pollinisation des graminées, espèce fortement allergisante, explique Atmo.
Questions à...
A l’issue d’une saison régulière historique en Jeep Elite avec la 3ème place au classement pour la JDA Dijon Basket et à l’approche du premier tour des playoffs, l’entraîneur Laurent Legname fait le point avec Infos-Dijon sur la réussite de son équipe ainsi que ses forces pour poursuivre l’aventure. Entretien.
> SPORT > Football

FOOTBALL : Le DFCO dominateur, mais trop inefficace, contre Amiens

12/04/2019 21:28Imprimer l’article
Le match s’est soldé par un score nul et vierge. Le DFCO aurait pu se rapprocher quelque peu de la 17ème place, en vain… Actualisé : les réactions à chaud d'Alex Rúnarsson, de Jordan Marié et de Wesley Lautoa.
Deux buts «contre son camp», dans le même match, en faveur du DFCO, ça n’arrivera pas tous les week-ends... Victorieux de manière surprenante à Lyon samedi dernier, l’enjeu de ce match ce vendredi au stade Gaston-Gérard était de confirmer, cette fois-ci disons plus franchement. D’autant plus contre Amiens, 17ème, 7 points devant le DFCO…Conserver un petit espoir pour le maintien direct en Ligue 1, sans devoir disputer les barrages, passait par une victoire. Celle-ci était en tout cas importante à aller chercher ne serait-ce que pour se prémunir peut-on dire des retours possibles de Caen et Guingamp lors de cette journée de championnat.

Un DFCO d’attaque, mais…


Peu avant la 10ème minute de jeu, la tentative de Wesley Saïd sur un centre d’Oussama Haddadi, contré par un défenseur amiénois, voyait l’arbitre faire appel à la vidéo pour une possible main dans la surface de réparation… Celle-ci était jugée involontaire.
Le DFCO était d’attaque dans ce premier quart d’heure de jeu, avec notamment un bon Oussama Haddadi dans le couloir gauche, et une possession de balle à 69 % à l’approche de la vingtaine de minutes jouée. Et c’est de loin que venait une frappe, celle de Romain Amalfitano, obligeant le gardien d'Amiens Régis Gurtner à s’employer (27ème minute).
A la demi-heure de jeu, le DFCO en était à cinq tentatives. Mais l’efficacité manquait, notamment celle de Julio Tavares - à nouveau positionné à gauche de l’attaque - qui ne concrétisait pas une centre de Wesley Saïd (42ème) avant la mi-temps. Cette première période se soldait sur un score nul et vierge malgré le bon allant dijonnais. Le DFCO était dynamique mais pas assez tueur à l’image de Julio Tavares et Benjamin Jeannot, dans l'axe.

Des cris racistes ? La rencontre interrompue quelques minutes


L’équipe dijonnaise reprenait le match avec les mêmes intentions, en poussant toujours pour ouvrir la marque... L’heure de jeu passée, le coach Antoine Kombouaré optait pour la rentrée de Naïm Sliti (en remplacement de Wesley Saïd). Il fallait continuer à attaquer tout en faisant attention à ne pas manquer de lucidité face aux Amiénois.
Ça ne voulait pas y aller pour le DFCO et ce n’est pas l’incident venu des tribunes qui allait favoriser le jeu dijonnais, puisque la rencontre était arrêtée quelques minutes. Le défenseur amiénois Prince-Désir Guano aurait été la victime de cris racistes sur un corner.

Rien n'y fait


A la reprise du jeu, l’efficacité n’était pas plus manifestée, même si le DFCO s’y remettait pour tenter d’arracher la victoire. Les huit minutes de temps additionnel n’y faisaient rien, pas plus que l’expulsion d’Eddy Gnahoré (deuxième carton jaune pour simulation devant Alex Rúnarsson). Même Naïm Sliti ratait le but de la victoire (96ème minute). Les Dijonnais ont totalisé 18 tirs à 4 dans ce match.
Le DFCO n’a pas rechuté, sans pour autant confirmer face à une équipe clairement à sa portée. Un début de soirée mitigé en somme - voire négatif -, qui fait que la 17ème place semble définitivement trop loin… Et la 18ème place du DFCO est sous réserve des résultats de Caen et de Guingamp ce week-end.

Alix Berthier
Photo : Vincent Poyer / DFCO

Alex Runarsson : «On doit marquer des buts»


«C’est difficile à accepter car on a bien joué. On a tout fait pour gagner le match mais on n’a pas eu de chance. On doit marquer des buts et on va travailler pour.»

Jordan Marié : «On a les occasions»


«On a fait le match qu’on attendait. On a été solides défensivement. Ils se sont créé quelques occasions mais on ne peut pas être parfaits. On a les occasions mais, voilà, il manque ce brin de chance qu’on a eu à Lyon. Je pense que tout n’est pas à jeter.»

Wesley Lautoa : «Ne pas lâcher»


«On fait la prestation qu’on devait faire. Malheureusement, on n’a pas réussi à concrétiser. On a su se créer des occasions, on a été plutôt solides, il ne manquait plus que ce but pour aller chercher les trois points. On a tout tenté, en vain. Il faut continuer, ne pas lâcher.»


La feuille de match :

A Dijon, stade Gaston-Gérard, le DFCO et Amiens font match nul : 0-0.
Arbitre central : Karim Abed.

But : aucun.
Avertissements : Saïd (23e), Amalfitano (27e), Tavares (54e) au DFCO ; Gnahoré (31e), Monconduit (52e), Gnaboré (92e) à Amiens.
Expulsion : Gnahoré (92e).

Dijon : Rúnarsson - Chafik (Alphonse, 98e), Yambéré, Lautoa (cap.), Haddadi - Amalfitano (Kwon, 85e), Balmont, Marié - Saïd (Sliti, 63e), Jeannot, Tavares.
Non utilisés : Allain - Coulibaly, Sammaritano, Kaba.

Amiens : Gurtner - Krafth, Gouano (cap.), Dibassy, Pieters - Timité (Otero, 88e), Gnahoré, Blin (Monconduit, 49e), Mendoza - Guirassy, Konaté (Zungu, 61e).
Non utilisés : Dreyer - Adenon, El Hajjam, Cornette.