mardi 20 août 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> SPORT > Football

FOOTBALL : Le DFCO, en feu dans le Chaudron, l’emporte contre les Verts

23/01/2019 20:42Imprimer l’article
Pour les 16èmes de finale de la Coupe de France ce mercredi en fin de journée, les footballeurs dijonnais étaient chauds bouillants à Geoffroy-Guichard. 6 buts à 3 en leur faveur, c’est le score final ! Le DFCO se qualifie avec la manière pour les 8èmes de finale de la compétition.
Pour ce match de Coupe de France - compétition secondaire pour le DFCO répétons-le, sachant que la priorité est avant tout de retrouver de l’élan dans la course au maintien -, le coach Antoine Kombouaré avait clairement procédé à un turnover. Avec toujours le même schéma tactique mais beaucoup de changements de joueurs dans les postes. Huit changements par rapport au match à Bordeaux.
Julio Tavares restait en pointe, mais Naïm Sliti était lui positionné cette fois-ci ailier offensif droit, et Wesley Lautoa se trouvait devant la défense centrale, composée de Nayef Aguerd et Senou Coulibaly.
«Voir les joueurs à l’oeuvre», c’est ce que souhaitait l’entraîneur dijonnais, dans son troisième match, où il pouvait on l'a dit implicitement se permettre de tenter plusieurs options.

Naïm Sliti à l’oeuvre


Trop peu en action du fait des circonstances de match à Bordeaux, Naïm Sliti se distinguait avec l’ouverture du score (11ème minute de jeu), puis en doublant la mise peu avant la demi-heure de jeu. L’ASSE avait elle égalisé à 1-1 grâce à la tentative de Yannis Salibur, repoussée par Alex Rúnarsson, mais profitant à l’opportunisme de Loïs Diony.
Trois buts en moins de 30 minutes, dont deux et l’avantage pour le DFCO donc, l’équipe dijonnaise aux bonnes inspirations offensives - notamment celles de Jules Keita à gauche de l’attaque - était bien lancée pour faire douter une équipe stéphanoise dont le stade Geoffroy-Guichard n’était plus une citadelle imprenable depuis ce week-end passé.
Et le DFCO allait faire fort en début de seconde période. Avec trois buts entre la 47ème et la 57ème minute de jeu : celui de Jules Keita, celui de Sliti sur penalty - son troisième donc - et celui de Julio Tavares, remplacé à l’heure de jeu par Wesley Saïd.

Au retour des vestiaires, le DFCO fait fort et fait front


Face ce DFCO en feu après la pause, l’ASSE prenait cher mais n’abdiquait pas, en pouvant compter sur les réductions de l’écart au score de Robert Beric (60ème) et Kevin Monnet-Paquet (65ème).
Un match fou en somme, dans lequel il restait une bonne vingtaine de minutes à jouer ! Alex Rúnarsson devait donner de sa personne pour préserver l’avantage de deux buts du DFCO et rassurer tant que bien que mal une défense dijonnaise en souffrance. Au milieu de terrain, Jordan Marié remplaçait Enzo Loiodoce (71ème) pour apporter de la fraîcheur et surtout de la solidité en vue du dernier quart d’heure de jeu.
Le DFCO tenait bon… Jordan Marié s’offrait même le luxe d’achever les Verts, dans un Chaudron qui a davantage galvanisé les visiteurs ce mercredi.
Alors certes, pour une équipe dijonnaise dont l’intention première est de pérenniser une solidité défensive, encaisser trois buts n’est pas la meilleure des rédemptions, mais en marquer six dans un match aussi rythmé ne peut évidemment pas faire de mal pour la confiance. Bien au contraire !
Rappelons que le 22 décembre dernier, le DFCO en avait pris trois à Saint-Etienne sans en marquer un seul. C'est clair, ce n'était vraiment pas le même match ce mercredi...

Alix Berthier
Photo : Vincent Poyer / DFCO


La feuille de match :


A Saint-Etienne, stade Geoffroy Guichard, l’AS Saint-Etienne battue par le DFCO : 3-6 (1-2 à la mi-temps).
Arbitre central : François Letexier, assisté d’Eric Danizan, Mehdi Rahmouni et Julien Rouquette.

Buts : Sliti (11e, 28e, 51e), Keita (47e), Tavares (53e) et Marié (93e) pour le DFCO ; Diony (14e), Beric (60e), Monnet-Paquet (65e) pour Saint-Etienne.
Avertissements : Alphonse (84e) au DFCO ; Ruffier (52e), Khazri (58e) à Saint-Etienne.
Expulsion : aucune.

Dijon : Rúnarsson - Alphonse (Haddadi, 85e), Coulibaly, Aguerd, Lautoa, Bouka Moutou - Balmont, Loiodice (Marié, 71ème) - Sliti, Tavares (cap.) (Saïd, 59e), Keita.
Non utilisés : Ntumba - Yambéré, Chafik, Abeid.

Saint-Etienne : Ruffier (cap.) - Saliba, Kolodziejczak, Subotic, Polomat (Monnet-Paquet, 45e) - Diousse (Khazri, 45e), M'Vila - Salibur, Cabella, Diony (Hamouma, 67e) - Beric.
Non utilisés : Moulin - Perrin, Nordin, Selnaes.