vendredi 19 avril 2019
Une opération de grutage est effectuée en ce milieu de semaine du côté de la place de la Libération.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> SPORT > Football

FOOTBALL : Le DFCO Féminin se rapproche sérieusement du maintien en D1

13/04/2019 18:24Imprimer l’article
En s’imposant ce samedi après-midi aux Poussots contre Fleury (2-1), le DFCO Féminin a fait un grand pas vers le maintien.
Avant de recevoir l’équipe féminine de l’Olympique Lyonnais au stade Gaston-Gérard de manière plus libérée le mercredi 24 avril (lire notre article en cliquant ici), les footballeuses dijonnaises se devaient de l’emporter aux Poussots contre Fleury. Et le premier quart d’heure de jeu confirmait que l’opposition s’annonçait difficile. La gardienne du DFCO Emmeline Mainguy était sollicitée par les joueuses adverses.

Le corner rentrant d’Elise Bussaglia booste l’équipe


En fait, c’est le corner direct d’Elise Bussaglia (23ème minute de jeu, 1-0) qui allait booster ses coéquipières, même si Emmeline Mainguy devait rester vigilante pour permettre à son équipe de garder son avantage jusqu'à la mi-temps.
La deuxième période allait être mieux entamée que la première par le DFCO Féminin, qui doublait la mise grâce à l’attaquante Lindsey Thomas (52ème, 2-0), servie dans la surface de réparation adverse par Tatiana Solanet et récompensée sur une tentative à ras de terre.
La gardienne dijonnaise ayant plusieurs fois sauvé son équipe dans ce match, y compris de la réduction de l’écart au score, c’est sur un lob lointain de Julie Rabanne, osant ce geste sur un contre, que le DFCO Féminin voyait Fleury revenir (86ème, 2-1).

Le maintien assuré si Lille perd à Bordeaux


Les footballeuses dijonnaises ne laissaient tout de même pas filer la victoire. «Il faut retenir la victoire et j'espère le maintien avec le résultat des concurrents… C'est un gros pas vers le maintien aujourd'hui», a notamment déclaré l’entraîneur dijonnais Yannick Chandioux. En cas de défaite dimanche après-midi à Bordeaux, le LOSC Féminin resterait à six points du DFCO Féminin, avec un goal-average particulier défavorable...
Autrement dit, à deux journées de la fin du championnat, ce cas de figure assurerait le maintien en Division 1 au DFCO Féminin, promu à ce niveau cette saison.

Alix Berthier
Photo : Mayline Linard / DFCO