jeudi 23 mai 2019
Les neuf artistes annoncés présentés par neuf clips.
Questions à...
L'adjointe à la culture sera aux premières loges vendredi pour l'inauguration et la réouverture du Musée des Beaux Arts de Dijon. Un moment qu'elle attend avec «fébrilité, impatience et curiosité».
> SPORT > Football

FOOTBALL : Le DFCO gagne et garde un (petit) espoir de survie en Ligue 1

11/05/2019 22:39Imprimer l’article
Il le fallait et le DFCO l’a emporté contre le Racing Club de Strasbourg ce samedi soir, en arrachant la victoire dans le temps additionnel (2-1). Dans le même temps, Caen s’est imposé contre Reims…
Quelque soit la manière, quoi qu’il arrive, le DFCO devait gagner face au Racing Club de Strasbourg, pour conserver tout de même un espoir de survie en Ligue 1. Et, grâce enfin à un but de Julio Tavares, sur un penalty incontestable pour une faute sur Naïm Sliti, le score de 1 à 0 en faveur de l’équipe dijonnaise suffisait à la mi-temps.
Peu importe la physionomie du match on le répète, au-delà du fait que le DFCO était chanceux de mener, les trois points étaient impératifs, capitaux. Mais 45 minutes restaient à jouer.

Alex Rúnarsson maintient le DFCO en vie,

avant l’espoir signé Chang-hoon Kwon


Malgré quelques approximations, Alex Rúnarsson était dans la cage dijonnaise pour préserver l’espoir évoqué. Et si le gardien dijonnais ne fut pas aidé par sa défense sur l'égalisation de Ludovic Ajorque suite à un corner strasbourgeois mal dégagé, le dernier rempart DFCO n’a pas lâché et, en ce sens, a finalement beaucoup compté pour que ses coéquipiers se permettent d’y croire encore.
L’espoir, on le doit au final à la victoire arrachée dans les toutes dernières minutes du match, au bout du temps additionnel où Chang-hoon Kwon (entré en jeu pour le dernier quart d'heure du match) a bénéficié d’un long ballon et d’une certaine réussite sur sa frappe pour marquer.

Le DFCO gagne, mais ça se complique encore...


On pourrait parler plus longuement du contenu du match mais en cette période très compliquée, retenons cette victoire et ces trois points pris par le DFCO.
Seul problème comptable de cette soirée, et il est de taille dans le contexte actuel, Caen l’a emporté face à Reims (3-2).
C’est brutal mais, pour résumer, le DFCO a gagné ce samedi après deux défaites consécutives en championnat, mais n’a pas avancé. L'AS Monaco, 17ème, a perdu des points sur la concurrence et c'est tout de même à noter, puisque le maintien direct n'est pas impossible.
Pour l'heure, toujours 19ème au classement à deux journées de la fin désormais, deux points derrière l'ASM mais surtout derrière Caen, ça se complique encore pour le DFCO peut-on dire… Mathématiquement en tout cas, l’espoir existe encore. Tout en ayant l’illustration ce samedi soir que l’équipe dijonnaise n’a plus totalement son destin en main…
Tout gagner pour ne rien regretter est la motivation première. Il faudra s'imposer au Parc des Princes le week-end prochain.

Alix Berthier
Photo : Vincent Poyer / DFCO

La feuille de match :


A Dijon, stade Gaston-Gérard, le DFCO bat le Racing Club de Strasbourg : 2-1 (1-0).
Arbitre central : Hakim Ben El Hadj.

Buts : Tavares (40e), Kwon (94e) pour le DFCO ; Ajorque (68e) pour Strasbourg.
Avertissements : Balmont (14e) au DFCO ; Ajorque (88e) à Strasbourg.
Expulsion : Aucune.

Dijon : Rúnarsson - Chafik, Yambéré, Lautoa (cap.), Haddadi - Amalfitano, Balmont (Kwon, 76e), Marié - Saïd (Sammaritano, 81e), Tavares, Sliti (Kaba, 81e).
Non utilisés : Allain - Alphonse, Coulibaly, Loiodice, Kaba.

Strasbourg : Sels - Lala, Koné, Mitrovic (cap.), Ndour, Carole (Da Costa, 63e) - Gonçalves, Prcic (Fofana, 63e), Thomasson - Mothiba (Sissoko, 83e), Ajorque.
Non utilisés : Kamara - Caci, Corgnet, Liénard.