mercredi 20 mars 2019
Avec notre vidéo de la manifestation.
Youth for climate Dijon a réussi à mobiliser environ 2000 lycéens et étudiants dijonnais à l'occasion de la grève et marche pour le climat ce 15 mars, suite à l'appel de Greta Thunberg.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> SPORT > Football

FOOTBALL : Les filles du DFCO craquent contre Fleury

17/11/2018 23:30Imprimer l’article
Elles se sont finalement inclinées à Fleury ce samedi, alors qu’elles menaient 2 buts à 0…
Début novembre, le DFCO Féminin avait certes été lourdement battu à Lyon (0-5, relire notre article en cliquant ici). Mais ce revers, logique au vu de la domination des joueuses de l’Olympique Lyonnais dans le football féminin français, était presque excusable. D’autant plus que les footballeuses du DFCO s’étaient tout de même portées vers l’avant sans vraiment faire de complexe d'infériorité.
En revanche, à Fleury ce samedi après-midi, le DFCO Féminin a réalisé une mauvaise opération.

2-0 pour le DFCO avant l’heure de jeu, mais…


Face à une équipe sensiblement au même niveau qu’elle, l’équipe dijonnaise était pourtant bien rentrée dans son match, en ouvrant le score grâce à Léa Declercq dès la 12ème minute de jeu puis en pouvant compter sur le penalty obtenu par Lindsey Thomas et marqué par Tatiana Solanet (28ème minute) pour faire le break (2-0 pour le DFCO Féminin donc).
Un écart de courte durée puisque l’attaquante de Fleury Julie Machart-Rabanne sortait une très bonne frappe pour réduire le score (1-2, 29ème). Puis, en seconde période, avant l’heure de jeu, c’est d’une volée que Marie-Charlotte Léger égalisait pour Fleury (2-2, 56ème). Une deuxième période dans laquelle les joueuses locales avaient repris l’ascendant sur les Dijonnaises, avec des occasions pour elles, et une fin de match qui voyait Julie Machart-Rabanne donner la victoire aux siennes (3-2, 89ème).

Yannick Chandioux : «Il faut se remobiliser»


Dans sa réaction d’après-match, l’entraîneur dijonnais Yannick Chandioux parlait notamment d’«un manque de concentration et d’humilité». Avant d’ajouter : «Quand on marque, on le sait, il faut se remobiliser. Si on arrive à 2-0 à la mi-temps, cela change certainement tout...  En seconde période, l'équipe n'a jamais réussi à sortir les ballons et à s'adapter au terrain. Nous l'avons bien fait en première période avec des ballons dans le dos de la défense. Nous leur avons facilité le travail. Mentalement et physiquement, nous avons été faibles. C'est rageant de ne pas ramener au moins un point. Il va falloir réagir».
C’est la troisième défaite sur les quatre derniers matchs en Division 1 pour le DFCO Féminin, qui se classe 8ème et rate surtout l’occasion de remonter dans la première partie de tableau lors de cette 10ème journée de championnat. Prochain rendez-vous pour les filles du DFCO : la réception du Paris FC le 24 novembre.

Alix Berthier
Photo : Twitter DFCO


 
?>