mardi 23 mai 2017
Questions à...
Dans une interview accordée à infos-dijon, la présidente de la Région Bourgogne - Franche-Comté donne sa vision de la future métropole dijonnaise et relève notamment, «il n’y a surtout pas un problème de concurrence entre la région et la future métropole».
> SPORT > Football

FOOTBALL (LIGUE 1) : Dijon - Nice, vu des tribunes, avec les supporters du DFCO

06/03/2017 11:35Imprimer l’article
Le vent glacial et des trombes d’eau n’ont pas empêché les supporters du DFCO de venir soutenir leur équipe ce samedi face à l’OGC Nice.
Ils étaient 10209 à avoir fait le déplacement ce samedi soir à Gaston Gérard alors que le froid et la pluie s’étaient abattus sur Dijon. Nice, 3e, est sans aucun doute la surprise de ce championnat ; de quoi donc susciter l’intérêt des Dijonnais. Malheureusement, la logique du classement a été respectée : une défaite 1 à 0 des bourguignons. Pourtant le DFCO n’a pas à rougir, ayant montré un visage offensif et combatif. Un résultat évidement mauvais qui fait stagner les hommes de Dall’Oglio à la 18ème place, celle du barragiste.
Depuis les tribunes, les supporters ont longtemps cru accrocher un résultat. La première mi-temps stérile et timide des deux équipes a laissé place à une seconde période partiellement dominée par Dijon. Mais les occasions dijonnaises gâchées se succédant, les Niçois ont fini par trouver la faille en marquant le seul but du match par l’intermédiaire de Wylan Cyprien. Le réalisme des Aiglons laisse un goût d’inachevé dans les têtes des spectateurs, partagés entre résignation et désillusion…
M.F.

Jérome, 24 ans, de Dijon

« Espérer des faux pas des concurrents »


« Plusieurs éléments amènent aux regrets : les fautes non sifflées pour le DFCO, l’arbitrage avantageux pour Nice, leur but sur une de leurs rares occasions… D’autant plus que Nice a joué très défensif après avoir ouvert le score. Diony nous a évidemment manqués, c’est notre joueur clef en attaque.
Je suis assez dubitatif pour la fin de saison : Nous jouons bien pour un promu, nos qualités offensives sont indéniables ; malheureusement, elles sont gâchées par nos lacunes défensives. Il va falloir espérer des faux pas des concurrents car l’écart commence à se creuser en notre défaveur avec les équipes jouant le maintien. »

Lucas, 22 ans, de Dijon

« Plus de mental en fin de match »


« Nice était au dessus techniquement, sans surprise. On aurait pu mieux jouer les coups offensivement. Le pénalty oublié nous coûte cher et aurait pu faire basculer la rencontre. On prend d’ailleurs le but 3 minutes plus tard, l’arbitrage continue d’être… inadmissible pour rester poli. Au vu de notre jeu, on mérite une meilleure place, mais les pertes de balles et le manque de réalisme nous sont préjudiciables. Je souligne également que le coaching de Dall’Oglio n’est pas sensationnel sur les derniers matchs, les changements sont trop tardifs à mon goût. »
Les derniers matchs seront complexes, avec des matchs couperets à domicile comme Nancy et Bastia. Je ne nous vois pas plus bas que barragiste (18ème) car Bastia et Lorient sont distancés. Il nous faut plus de mental en fin de match. Bien sûr qu’il faut y croire, j’ai bon espoir.

Grégoire, 19 ans, d’Autun

« Comme une impression de déjà-vu »


« Sur le match, je suis assez déçu de notre animation offensive, à cause de l'absence de Diony notamment. J’ai comme une impression de déjà-vu de ce type de match, où on peut prendre au moins un point mais que la défaite nous crucifie. Un peu lassé de l'arbitrage qui n'aide pas non plus les petites équipes ce qui rend le maintien plus compliqué. Nice est très fort techniquement et collectivement mais je ne les ai pas trouvés impressionnants face à nous. Côté tribune, il y a trop de gens qui viennent pour supporter les visiteurs au lieu de soutenir nos joueurs dans la course au maintien, je trouve ces « footix » déplorables.
Pour la fin de saison j'ai peur que l’on soit barragiste. Au final j’espère et je pense fortement que l’on va se maintenir au vu du jeu que l’on propose et de la combativité : on ne mérite pas la relégation. Ma principale crainte concerne la très certaine perte des cadres à l'issue de la saison. Si on se sauve, ne pas oublier que la deuxième saison en ligue 1 est souvent la plus dure… »

Rémy, 22 ans, de Dijon

« L’arbitre a été une nouvelle fois médiocre »


« Nous n’étions clairement pas dans un grand soir, la création offensive n’était pas au rendez-vous. Défensivement, c'était plutôt propre, pas grand chose à redire. L’arbitre, Monsieur Varela, a une nouvelle fois été très médiocre et partial : entre le pénalty non accordé trois minutes avant le but niçois et les coups de sifflets intempestifs dans le mauvais sens, c’est très rageant. Les arbitrages de ce type deviennent récurrents, et ils ne sont pas médiatisés car nous sommes un petit club. La qualité de frappe de Martin nous a manqué ce soir, ainsi que la présence de Diony qui a laissé Tavares un peu esseulé devant.
La fin de saison risque d’être indécise, la Ligue 1 est tellement imprévisible. C’est loin d’être terminé, même si j’ai du mal à imaginer Lorient s’en sortir. Pour le reste, advienne que pourra. »