jeudi 25 avril 2019
Moins d’un mois avant la grande réouverture, le 17 mai prochain, voici un aperçu du musée des Beaux-Arts de Dijon, en travaux depuis février 2016.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> SPORT > Football

FOOTBALL : Olivier Delcourt, président du DFCO, élogieux envers Antoine Kombouaré

07/02/2019 17:44Imprimer l’article
Le président du DFCO a répété ses convictions envers le «très grand entraîneur» qu’est Antoine Kombouaré à ses yeux, un mois après l’arrivée du coach aux commandes de l’équipe de Ligue 1.
C’est à l’antenne de RMC Sport ce mercredi qu’Olivier Delcourt s’est exprimé. Interrogé par Mohamed Bouhafsi dans l’émission Breaking Sport, notamment sur le déclic psychologique qu’a pu amener Antoine Kombouaré au sein du groupe professionnel dijonnais, le président du DFCO, au téléphone, n’a pas tari d’éloges sur l’entraîneur en question : «Antoine, c’est un grand professionnel, quelqu’un qui structure les choses…».

Antoine Kombouaré a permis «d’éclairer certaines choses à améliorer»


Alors que le président du DFCO avait surpris du monde en choisissant de licencier Olivier Dall’Oglio au retour de la trêve hivernale, il a répété quant à cette décision : «Avec Olivier, on a vécu 6 ans et demi. On a commencé ensemble et quand on travaille longtemps ensemble, on ne voit pas certaines choses».
Pour Olivier Delcourt, Antoine Kombouaré est arrivé avec un oeil neuf qui a permis «d’éclairer certaines choses à améliorer». Et le président du club dijonnais a insisté sur l'apport d'Antoine Kombouaré : «Il amène tout ce professionnalisme au sein du DFCO et ça nous fait franchir un cap supplémentaire»…
Voilà donc des propos élogieux de la part d’Olivier Delcourt envers son nouvel homme fort, celui à la direction d’une équipe qui joue la course au maintien en Ligue 1, avec l’objectif bien évidemment de se sauver. C’est la mission pour laquelle Antoine Kombouaré a signé un contrat avec le DFCO, plus une année si le maintien est obtenu.

Un choix conforté, même s'il reste du travail


Depuis la prise de fonctions de l'entraîneur le vendredi 11 janvier (premier entraînement avec le groupe), le DFCO a poursuivi son parcours en Coupe de France, avec notamment un succès prolifique à Saint-Etienne, et a battu l’AS Monaco comme concurrent direct au maintien en Ligue 1. Le travail doit bien sûr se poursuivre, car cette victoire en quatre matchs de championnat ne suffira pas sur les moyen et long terme.
Le président Olivier Delcourt semble en tout cas être très content, à l’écoute de ses propos confortant son choix, cela avant la réception de l’Olympique de Marseille au stade Gaston-Gérard, ce vendredi soir.

Alix Berthier
Photo d’archives : Alix Berthier