Infos-dijon.com > Campus > Campus

UNIVERSITE DE BOURGOGNE : Bons résultats, projets concrétisés et félicitations aux majors de promotion et sportifs

03/10/2019 14:04
La cérémonie solennelle de rentrée sur le campus universitaire de Dijon a permis à Alain Bonnin, président de l’Université de Bourgogne, de rappeler la bonne forme de la communauté universitaire.
Sur la scène et au pupitre installés à la Maison des Sciences de l’Homme mardi en début d’après-midi, le président Alain Bonnin s’est exprimé avec «une saveur particulière», celle de présider l’une de ses dernières cérémonies de rentrée puisque l’on sait que c’est sa dernière année de mandat à l’université de Bourgogne.
L’occasion, comme il l'a fait sur certains et le fera prochainement sur d'autres sites décentralisés de l'uB, de réaffirmer tout le plaisir qu’il a encore à occuper ses fonctions tout en répétant aux étudiants la chance qu’ils ont de pouvoir «accéder à des études supérieures et d’être étudiants en France, où l’ouverture à des filières d’excellence est permise».

Des bons indicateurs signes de renforcement et d’ambition

pour le président


C’est ensuite sur «les bons indicateurs de l’université de Bourgogne» qu’il a tenu à s’arrêter une nouvelle fois, en insistant sur plusieurs points qu’ils avaient évoqués lors de la conférence de presse de rentrée le 6 septembre dernier (retrouvez notre article en cliquant ici).
Le cap de 34.000 étudiants passé depuis cette rentrée, soit une augmentation de 8.000 étudiants depuis son élection en 2012, l’engagement du recrutement de 42 enseignants et enseignants-chercheurs en septembre 2020 alors que 38 partiront en retraite, 300.000 euros supplémentaires pour l’achat de petits équipements pédagogiques, un plan d’investissements de 27 millions d’euros pour le fonds de roulement sur la période 2019-2024… Alain Bonnin en parle tels des marqueurs de renforcement et d’ambition pour une université de Bourgogne comptant poursuivre le développement d’une «excellence distribuée sur tous les grands domaines académiques», au travers notamment des projets I-Site.
Pour ce qui est de l’optimisme, le président de l’uB en fait part en évoquant une COMUE pour laquelle l’administrateur nommé par le recteur de région «a su redonner élan et confiance, l’envie de travailler ensemble». Une démarche dans laquelle Alain Bonnin ne manque pas de préciser l’importance pour les établissements de conserver tout de même leurs identités et leurs spécificités. De même qu’il dit ne pas oublier les campus territoriaux dans la politique menée depuis deux mandats, pour porter le développement durable reconnu sur le campus Montmuzard jusque sur les sites décentralisés ou bien dans la dynamique d’université européenne qu’il a aussi soulignée lors de la cérémonie (les explications sont à retrouver en cliquant ici).
Quant à la présence de l'université de Bourgogne dans le classement de Shanghai pour la troisième année consécutive, «c'est tout sauf un hasard», fait remarquer Alain Bonnin.

Un parrain et des encouragements aux majors


La cérémonie était parrainée par Vincent Thivent, fondateur et directeur de la société OdaliD, créée il y a une dizaine d’années et spécialisée dans la conception et le développement de solutions électroniques.
Vincent Thivent, 36 ans, est un ancien étudiant de l’ESIREM, diplômé de la première promotion d’électronique-informatique. C’est suite à un stage dans une entreprise lors de sa quatrième année d’études que l’idée de lancer son affaire a germé. Lors des premières années, sa société fut accompagnée par l’incubateur DECA BFC et hébergée à l’université de Bourgogne.
Avec le président de l’uB, il a terminé par féliciter plusieurs majors de promotion et des sportifs de haut niveau. Pour Alain Bonnin, Vincent Thivent est un exemple de réussite due notamment à une démarche menée encore aujourd’hui : l’ouverture et le renforcement avec le tissu économique local, «afin de répondre au mieux aux attentes des futurs employeurs et de permettre aux jeunes de s’insérer dans ce monde-là».

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier