Infos-dijon.com > Dijon Metropole > Dijon Metropole

DIJON METROPOLE : Attentions et réflexions sur le changement climatique, des scolaires aux collectivités

31/01/2019 21:00
En vue de l’élaboration de son Plan Climat Air Energie Territorial, Dijon Métropole a organisé une journée de rencontres-débats, autour du changement ou plutôt du dérèglement climatique notamment.
Au programme de cette journée développée lundi en salle du conseil, deux demi-journées d’échanges étaient d’abord proposées à des écoliers avec Gaël Derive, aujourd’hui l’un des grands témoins de l’évolution de l’Homme et de la planète, sollicité par la collectivité territoriale sur son projet «Une planète pour tous» (Toutes les informations sont à retrouver sur le site internet du projet en cliquant ici).

Les travaux de Gaël Derive et Latitude 21 à disposition des écoliers


Pouvant témoigner sur les effets du changement climatique constatés localement, en France et plus généralement dans le monde qu’il a parcouru sous toutes les latitudes, de l'Arctique à l'Amazonie, du Pacifique à l'Himalaya, l’intervenant auprès des écoliers a pu répondre aux questions préparées en amont.
C’était notamment le cas des 26 élèves de CE2-CM1 de Mesdames Dey et Raoul, de l’école Saint-Dominique à Dijon. À noter que des classes et leurs enseignants travaillent, depuis novembre dernier, via une plateforme dédiée au changement climatique, avec Gaël Derive justement, qui reviendra à Dijon pour un rendu des travaux réalisés par les enfants. Cette manifestation, à laquelle les parents des élèves et les habitants de la métropole seront conviés, se déroulera fin mai-début juin de cette année dans les locaux de Latitude 21, la maison de l’architecture et de l’environnement de Dijon Métropole, partenaire de l’opération engagée avec Gaël Derive et dont l’une des missions premières est de rendre les questions de fond abordées accessibles au grand public.
Quels sont les modes de vie ailleurs ? Pourquoi Gaël Derive a-t-il choisi de se rendre dans tel ou tel pays ? Quelles sont ses motivations ?… Le témoin en question des changements et dérèglements climatiques a notamment encouragé les jeunes élèves à voir plus loin que ces différences de continents, à se dire qu’il est possible de construire un environnement plus durable en agissant sur le climat au travers de réflexions sur nos habitudes quotidiennes, «pour un monde plus acceptable et plus vivable aux quatre coins de la planète».
Les élèves de maternelle (grande section) de la même école travailleront eux d’après une malette pédagogique fournie par Latitude 21.

Du PCET au PCAET,

des données encourageantes pour poursuivre la dynamique


La soirée-débat était elle forcément plus technique, en présence d’élus de Dijon Métropole dont Jean-Patrick Masson, conseiller délégué au patrimoine et à l’environnement.
Le Plan Climat Air Energie Territorial, nouveau plan à élaborer suite à la loi de transition énergétique et la prise en compte de l’air et de la séquestration carbone dans les nouvelles actions à mettre en place, est en cours d’élaboration peut-on dire. Avec une étude environnementale et des axes stratégiques bien définis souhaités fin 2019 voire début 2020.
Du côté de Dijon Métropole, des travaux et réflexions restent à mener, mais les bases et les progressions sont enclenchées d’après les données du PCET élaboré en 2010 et mis en pratique jusqu’à aujourd’hui. Entre 2010 et 2014, la collectivité territoriale a enregistré -16 % d’émissions de gaz à effet de serre, -13 % en consommations énergétiques et + 5 % pour la part des énergies renouvelables (données estimées au-delà aujourd’hui par la collectivité territoriale depuis le lancement du réseau de chaleur urbain).
Dans une démarche plus globale, étayée aussi par une volonté de devenir capitale verte notamment, Dijon Métropole entend poursuivre concertations et échanges autour du futur PCAET.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier